REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Chelala le "globe-pédaleur" fait escale au Maroc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MAROC -> Infos sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 23/03/2008 09:25:47    Sujet du message: Chelala le "globe-pédaleur" fait escale au Maroc Répondre en citant

Chelala le "globe-pédaleur" fait escale au Maroc

Il y a 15 heures

PARIS (AFP) — Jean-Gabriel Chelala, 27 ans, le "globe-pédaleur" qui a entrepris le 13 janvier dernier au départ de Paris, un tour du monde inédit "à la force humaine", en vélo sur terre et "cyclomer" sur l'eau, a fait escale vendredi à Safi au nord d'Essaouira, l'ancienne Mogador, sur la côte atlantique marocaine.

A bord de son frêle esquif à pédales de 7,50m, le jeune ingénieur en bâtiment avait quitté le 8 mars dernier le port de Lagos au sud du Portugal. Son appareillage de nuit fut quasi-clandestin, les autorités maritimes de Lisbonne rechignant, pour des raisons administratives, à l'autoriser à prendre la mer sur son embarcation-prototype, dotée pourtant de tout l'équipement indispensable à la navigation hauturière.

"Je viens de vivre ma première vraie expérience de la mer après quelque 430 milles nautiques (800 km) en solitaire... et surtout de comprendre le sens absolu de l'expression +compter sur ses propres forces+", a-t-il déclaré à l'AFP par téléphone depuis la capitale de la poterie-céramique du royaume chérifien dont il souligne "la chaleur de l'accueil, une fois passé l'effet de surprise".

Cette première navigation, avant d'attaquer la traversée de l'Atlantique en direction de la Floride, ne fut pas de tout repos.

"Cap au sud sur une mer houleuse et des vents très soutenus, j'ai franchi le rail de Gibraltar (entre Méditerranée et Atlantique), en slalomant de nuit entre des monstres d'acier de milliers de tonnes, cargos et autres porte-containeurs. Mon radar d'alerte hurlait plusieurs fois par nuit à l'approche des mastodontes flottant. L'un d'eux passa si près que j'en sentis le souffle brûlant du moteur avant de me prendre une sévère déferlante levée dans son sillage. Je pédalais comme un fou pour ne pas être englouti..."

Jean-Gabriel a aussi dû s'atteler à la navigation à l'ancienne à l'aide de ses cartes papier, son logiciel de navigation étant tombé en panne, ainsi que son téléphone-satellite assurant la liaison avec son routeur à terre, Mayeul Riffet, navigateur d'expérience.

"Je ne pouvais plus prendre la météo ... pas très rassurant. J'ai ainsi décidé de faire cette escale imprévue à Safi pour un dernier réglage de mes instruments avant de faire le grand saut transatlantique", explique-t-il.

Si ce tour du monde à pédales sur terre et mer est sans précédent, la traversée de l'Atlantique par le même moyen de propulsion ne l'est pas. Le premier à l'avoir réalisée sur un "hydrocycle" fut le français Emmanuel Coindre (par ailleurs titulaire de nombreux records océaniques à la rame) qui mit 99 jours à rallier la Grande Canarie à la Barbade en 2000.

Un autre Français, Didier Bovard, réitéra l'exploit l'année suivante en 88 jours, entre les Canaries et la Martinique.

Mais Jean-Gabriel ne souhaite pas faire halte aux Antilles. Il veut tenter de toucher terre directement sur la côte américaine, à Jacksonville, en Floride (sud-est des Etats-Unis). Le périple de 6.500 km sera difficile, compte tenu du flux nord-est des alizés qui vont naturellement le pousser plus au sud.

Une fois en Floride, le "globe-pédaleur" aura bouclé à peine le tiers de sa "circumbalade" de 30.000 km. Il traversera ensuite, sur la selle de son vélo, les Etats-Unis et le Canada (8.000 km en trois mois) pour rejoindre Anchorage en Alaska.

Là, de nouveau à bord de son "pédaleau", Philéas Fogg junior se lancera sur les eaux du Pacifique nord en direction des îles Aléoutiennes pour rejoindre, en doublant la pointe de la péninsule du Kamtchatka, le port de Magadan, en Sibérie, une navigation cette fois sans précédent sur un tel prototype.

Il espère venir à bout en deux mois de ce dernier tronçon maritime, long de 3500 km.

S'il veut fêter la St Sylvestre à la maison, Jean-Gabriel Chelala n'aura pas le temps de musarder sur les routes de Sibérie et d'Europe. Il lui restera la bagatelle de 10.000 km à rouler pendant les trois derniers mois pour enfin voir apparaître la tour Eiffel.
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 23/03/2008 09:25:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MAROC -> Infos sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.