REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Les péripéties d’une enfance difficile

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> Droit de l'homme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 28/03/2008 07:40:55    Sujet du message: Les péripéties d’une enfance difficile Répondre en citant

Les péripéties d’une enfance difficile

Au Burkina Faso, comme partout dans le monde, la situation des enfants est une préoccupation majeure. Celle des enfants vivant dans la rue et victimes de traite et d’exploitation l’est encore plus. Ils sont pléthore, ces enfants dits de la rue ou vivant dans la rue ; ils ont quitté leur famille et leur environnement communautaire par une constellation de facteurs cumulés ou non. Ce sont des enfants qui ayant changé de milieu de vie sont obligés de réinventer d’autres formes de survie dans une dimension où l’affection, l’éducation, l’assistance et la sécurité sont des vertus hypothéquées. Au cours de nos nombreuses interventions en matière de prise en charge de ce public cible, nous avons rencontré un jeune qui, après treize ans de vie dans la rue, a bien voulu nous parler de son parcours, de ses expériences et conditions d’existence, bref, de sa vie austère d’enfant en difficulté. Une histoire de vie et une analyse qui nous plongent au cœur de la problématique de l’enfance et nous posent le défi toujours plus pressant de la protection des droits élémentaires des enfants. Cette histoire, riche en enseignement, interroge fortement nos positions et nos pratiques vis-à-vis de l’enfant, et nous renvoie à l’examen de nos volontés et de nos consciences individuelles et collectives.

Une enfance égarée dans la rue : un regard rétrospectif

Ali comme beaucoup d’autres enfants a connu très vite les soubresauts de la vie dans la rue. Aujourd’hui, à 25, il vient à peine de traverser la lisière de l’enfance, après treize ans de vie dans la rue, Un moment de solitude, de dure réalité. Il vécut une enfance loin de sa mère, quant à son père « je ne l’ai jamais vu si ce n’est à travers une photo ». Issu d’une classe pauvre, ses origines sociales ne plaident pas en sa faveur. En effet, de parents paysans, après la mort de son père, Ali, conformément à l’esprit de la tradition africaine, est confié à son oncle paternel au village pour assurer la continuité de son éducation. Ali a la responsabilité de garder le cheptel de la famille, mais il est privé d’une moindre attention de son oncle. Ce déficit affectif de son environnement social convainc Ali à tenter l’aventure, « personne ne faisait attention à moi, j’ai énormément souffert dans la garde des bœufs... je ne pouvais pas continuer de vivre cette vie, c’est pourquoi je me suis décidé de partir ».

Il débarque à Ouagadougou (capitale du Burkina Faso), dans une ville totalement inconnue. Dans son orientation imprécise, il fait la connaissance d’une femme « Adja » où les circonstances du moment lui imposent la vente d’eau. Il parcourt 35 km chaque jour pour se rendre dans un département voisin pour son commerce, et ce, à 14 ans. Après deux ans de collaboration, Ali est réclamé par sa tante. Ce départ inopiné, aux incidences évidentes sur la prospérité de l’activité de « Adja » va abîmer leur relation : « Quand elle a appris mon départ... elle m’a tout retiré et je me suis retrouvé avec une culotte ».

Ali a 15 ans. Il espère, dans cette nouvelle position sociale empreinte de parenté, améliorer ses conditions existentielles de vie. Sous l’ombre de ce nouveau tutorat, il assume le rôle de meunier. En dépit de son âge, il avait conscience de sa responsabilité professionnelle. Malheureusement, les circonstances n’allaient pas changer : « Tous mes habits étaient foutus car je les portais pour travailler, c’était des habits de farine... donc un jour j’ai enlevé 1 500 pour me payer un pantalon, quand je l’en ai informée, elle s’est violemment emportée contre moi... elle a sorti mon sac et me l’a jeté dans la figure. » Il venait de vivre le deuil de ses rêves « je suis resté en plein soleil, j’ai pleuré dans mon cœur ».

LIRE LA SUITE
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=37893
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 28/03/2008 07:40:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> Droit de l'homme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.