REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
La problématique de l'eau, une équation difficile au Mali

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MALI -> Infos sur le pays -> projet ong micro credit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 02/04/2008 08:08:14    Sujet du message: La problématique de l'eau, une équation difficile au Mali Répondre en citant

La problématique de l'eau, une équation difficile au Mali
MALI - 1 avril 2008 - XINHUA

Les statistiques du ministère des Mines, de l'Energie et de l'Eau du Mali donnent l'inexploitation de l'immense potentialité d'eau dont regorge le territoire. Ce pays dispose, selon le département en charge l'eau, de 70 milliards de m3 en période humide et 30 milliards en saison sèche. Les populations maliennes n'utilisent que 4% de cette réserve.

"Le Mali a une possibilité hydraulique beaucoup plus supérieure à celle de certains des pays voisins. Vous voyez cet immense cours d'eau qui vient et qui repart sans que rien ne soit fait pour sa maîtrise et son exploitation judicieuse afin de répondre aux soucis de bon nombre des populations. Plus de 60% des maliens n'ont pas accès à l'eau potable", a déploré un responsable local de l'Union mondiale pour la conservation de la nature, faisant allusion au fleuve Niger qui traverse le Mali sur 1.600 km.

Dans le district de Bamako, le problème d'eau potable est beaucoup plus récurrent. "Difficile de comprendre que les communes de Bamako situées sur la rive droite du fleuve Niger, souffrent plus de la pénurie d'eau et des problèmes liés à la gestion de cette précieuse denrée", a relevé le maire de la commune V, Demba Fané.

Le salon international de l'eau "Sideau" s'est tenu en début du mois de mars dans la capitale malienne. Cette rencontre mondiale a servi d'espace d'échanges et de communication entre tous les acteurs intervenant dans la gestion de l'eau. Les conclusions des travaux ont abouti à l'implication de toute la communauté nationale et internationale.

"Cette denrée essentielle à notre survie se raréfie de plus en plus. Et partout où elle fait l'objet de pression de toutes sortes et donnent souvent source de conflits entre le communautés ou les pays. Or la quantité d'eau d'aujourd'hui disponible dans le monde est la même qui doit servir les générations futures. Car les ressources d'eau ne sont pas renouvelables", a indiqué un haut fonctionnaire du ministère malien de l'eau.

La gestion du précieux liquide devient pour l'humanité une équation à plusieurs inconnues. Pour la résoudre, les Nations unies dans leur déclaration sur les objectifs du Millénaire pour le développement adopté en l'an 2000, ont fixé l'objectif de réduire de moitié, le nombre de personnes n'ayant pas accès à l'eau potable à l'horizon 2015.

"Bien que le Mali dispose de 2.700 milliards m3 d'eau, les statistiques officielles de 2006 établissent que les besoins en eau potable de 74,8% de la population ne sont pas totalement couverts. Et sur ce taux 7,4% ne disposent pas de point d'eau potable", a déclaré Sekou Diarra, responsable de la Coalition alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali).

La coalition propose que la desserte en eau des populations soit de la responsabilité de la collectivité plutôt que des rganisations internationales.

"Les partenariats public-public en opposition aux partenariats public-privé sont, selon la présidente de CAD-Mali, Mme Barry Aminata Touré, un moyen efficace d'économiser l'eau, à conditionner sa potabilité".

Le ministère malien des Mines, de l'Energie et de l'Eau annonce des projets à court et moyen terme pour combler le gap.

"2008 sera le point de départ des grandes réalisations. Le gouvernement du Mali et ses partenaires financiers comptent ainsi construire chaque année 2.200 points d'eau potable qui viendront s'ajouter aux 28.735 existants. Les installations d'eau en panne seront aussi réhabilitées", a précisé le ministre Ahmed Sow des Mines, de l'Energie et de l'Eau.
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 02/04/2008 08:08:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MALI -> Infos sur le pays -> projet ong micro credit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.