REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Deux Toulousains au Niger s'interrogent: «les ONG doivent-elles quitter l'Afrique?»

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> DOCUMENT ONG /ASSOCIATION -> Dossier de la semaine,Débat autour de l'humanitaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 14/04/2008 08:54:45    Sujet du message: Deux Toulousains au Niger s'interrogent: «les ONG doivent-elles quitter l'Afrique?» Répondre en citant

Deux Toulousains au Niger s'interrogent: «les ONG doivent-elles quitter l'Afrique?»

Puitsfille2Jean-Luc Galvan, 53 ans, est réalisateur et auteur de documentaire pour la télévision. Jean Luc Bigot, 51 ans, médecin généraliste dans un petit village du Frontonnais et clown à ses heures perdues, a lancé une ONG il y une vingtaine d’années au Niger.

Leur point commun est de concilier travail et engagement personnel. Le premier dresse le portrait du second dans un documentaire intitulé “L’homme aux trois visages” projeté ce dimanche au Cinéma Utopia de Tournefeuille. Entretien croisé

Deux militants ONG s’interrogent : «Les ONG doivent-elles quitter l’Afrique ?»

Jean-Luc Galvan, 53 ans, est réalisateur et auteur de documentaire pour la télévision. Jean Luc Bigot, 51 ans, médecin généraliste dans un petit village du Frontonnais et clown à ses heures perdues, a lancé une ONG il y une vingtaine d’années au Niger.

Leur point commun est de concilier travail et engagement personnel. Le premier dresse le portrait du second dans un documentaire intitulé “L’homme aux trois visages” projeté ce dimanche au Cinéma Utopia de Tournefeuille. Entretien croisé

Libé Toulouse : Ce documentaire aborde les questions liées à l’action humanitaire des ONG. Que pensez-vous du travail de ces ONG ?

Jean-Luc Galvan : On y rencontre des gens qui s’impliquent au coup par coup, sans réfléchir à long terme aux besoins des populations aidées. Parfois aussi, ces organisations créent une dépendance dans leur façon d’intervenir car elles ne permettent pas l’autonomisation des personnes qu’elles aident.

Á mon sens, la finalité des ONG devrait être de disparaître pour que les populations locales prennent le relais. Je pense souvent à l’exemple du groupe électrogène amené sans se demander si les bénéficiaires ont le réseau électrique ou les moyens d’acheter le gasoil pour l’alimenter. Sur le moment ça fait bien, mais à l’arrivée cela ne sert à rien.

Au Niger où je me suis rendu récemment j’ai rencontré des habitants et des expatriés qui allaient jusqu’à se demander si ça ne serait pas mieux que les ONG quittent l’Afrique pour que les Africains prennent en charge leurs problèmes. Je sais que ce type de réflexion est provocateur. Le problème est complexe.

Jean-Luc Bigot : Je pense que le vieux proverbe : «ne donne pas du poisson à l’homme qui a faim mais apprend lui plutôt à pêcher» est toujours d’actualité. Encore faut-il s’en convaincre tous les jours. Dans l’urgence, il est évident qu’il faut d’abord «donner du poisson». Mais si l’action s’arrête à cela, elle n’a pas de sens. Par contre, je ne pense pas qu’il faille laisser les Africains se débrouiller tout seul. Ils se sentiraient complètement abandonnés.

Un autre aspect des défauts de l’action humanitaire c’est l’hyperspécialisation de certaines ONG. Pour pérenniser leur action il est souhaitable que les différents intervenants soient capables d’avoir une action commune et complémentaire.

Quel type de programme développez-vous au Niger avec votre association ?

Jean-Luc Bigot : Autant que possible, nous tentons de rendre les gens auto suffisants, de manière à ce qu’ils aient de moins en moins besoin de nous.

Dans cet esprit, nous développons des micros crédits qui permettent à des éleveurs de se constituer un cheptel grâce à des prêts de l50 euros sur un an. Tous ces emprunts ont été remboursés. Ils ont permis à des gens vivants au jour le jour sans possibilité d’épargner de démarrer une activité.

Depuis 5 ans, nous organisons aussi une tournée de ramassage scolaire qui permet à 200 jeunes de CM2 de passer leur examen de fin d’études primaires. Beaucoup d’entre eux étaient bloqués dans leurs études car ils ne pouvaient pas se déplacer jusqu’à l’école. Cette tournée permet l’accès en sixième à des dizaines d’enfants qui réussissent l’examen. Voilà deux exemples d’actions peu coûteuses qui conditionnent la vie des gens.

Recueillis par Jean-Manuel Escarnot
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 14/04/2008 08:54:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> DOCUMENT ONG /ASSOCIATION -> Dossier de la semaine,Débat autour de l'humanitaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.