REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Le Congo-Brazzaville serait actuellement le théâtre d’un scandale humanitaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> ARNAQUES ET SECTES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 16/04/2008 08:35:26    Sujet du message: Le Congo-Brazzaville serait actuellement le théâtre d’un scandale humanitaire Répondre en citant

Le Congo-Brazzaville serait actuellement le théâtre d’un scandale humanitaire
lié à une affaire d’escroquerie et surtout d’enfants malades utilisés comme cobayes d’un produit pharmaceutique non encore homologué et ne disposant ni d’autorisations nécessaires et donc non soumis aux contrôles nécessaires.

L’ONG française Association Alliances Internationales qui prend en charge plus de 600 malades atteints du sida dont 40 enfants parrainés est, en effet, fortement soupçonnée d’utiliser ces malades comme des cobayes de laboratoire pour tester un produit dénommé Thymilune supposé stimuler les défenses immunitaires sans respecter les procédures adéquates en France ou au Congo.

L’ONG Association Alliances Internationales est une émanation de la communauté des Béatitudes de l’Église catholique romaine mais qui a sa propre personnalité juridique. Agréée au Congo depuis 2003, sous la Loi de 1901 sur les associations par le Ministère de l’Administration du Territoire et Décentralisation, elle est classée dans la catégorie des ONG de développement. Elle est dirigée par le docteur Jérôme Mayolle, de nationalité française, médecin et religieux consacré. Même si elle exploite une ferme avicole à Kinsoundi Barrage, l’essentiel de ses activités est axée sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le virus du sida soit plus de 600 Malades dont 40 enfants parrainés à l’étranger.

Exercice illégal de la profession médicale

Situé sur l’avenue Loutassi n° 2000 dans l’arrondissement 4 Moungali, le centre médical de l’Association Alliances Internationales fonctionne sans l’agrément de la Direction générale de la Santé. Son directeur pour le Congo, le docteur Jérôme Mayolle et son collègue, le docteur Gilles Tisserand, qui vient en consultation tous les trois mois, ne sont pas recensés ni par les autorités sanitaires ni par l’Ordre des médecins congolais.

Outre l’homéopathie qu’elle administre, cette ONG utiliserait le Thymuline, un produit fabriqué par le laboratoire français Boiron. Ces « cobayes » feraient l’objet d’un suivi scientifique et les réactions positives ou négatives à ce produit sont consignées sur le portable du docteur Jérôme Mayolle et transmises au docteur Gilles Tisserand, qui à son tour, les remettrait au laboratoire Boiron. Quant aux malades qui se plaindraient des effets secondaires, le docteur Tisserand n’en ferait pas grand cas. Ce traitement se ferait à l’insu des autorités médicales et des malades atteints du VIH/SIDA et sa combinaison avec les anti-rétroviraux classiques pourrait même être la cause de certains décès. Quant au docteur Diafouka Merlin, chef du Centre de traitement ambulatoire, il aurait déjà manifesté son indignation à l’endroit du docteur Mayolle.

Escroquerie sur les parrainages


Est également mis en cause le parrainage des enfants qui ne se ferait pas en toute transparence ; les règles et les principes de parrainage ne sont pas clairs et les critères ne sont pas communiqués aux parents ou tuteurs notamment la transmission au parrain ou à la marraine de l’identité ainsi que des coordonnées de l’enfant par l’entremise de l’association. La prise en charge des enfants malades concerne les frais scolaires, l’administration le traitement homéopathique, le remboursement des frais médicaux et pharmaceutiques sur présentation d’une ordonnance délivrée par le médecin du Centre de traitement ambulatoire. Toutes ces dispositions ne sont que théoriques car le docteur Jérôme Mayolle, directeur de l’ONG, n’a jamais communiqué aux familles des enfants parrainés les règles et les principes du parrainage. Le docteur Mayolle, sous prétexte de double parrainage, a rayé certains enfants de la liste alors qu’aucune règle n’interdit le double parrainage. Durant plus d’une année, les factures médicales et pharmaceutiques prises en charge par l’association n’auraient pas atteint le nombre de 10. L’on se demande alors à quoi ont été affectés les dons récoltés auprès des bienfaiteurs et des parrains ?

Par ailleurs, lors de la rentrée scolaire 2007-2008, le docteur Mayolle décida d’aligner la prise en charge scolaire sur les frais scolaires de l’enseignement public à savoir : 1.500 F CFA de frais d’inscription et 2.000 F CFA de frais d’assurances scolaires. Suite aux démarches de parents d’intenter une action en justice contre son association pour escroquerie, il convoqua une assemblée générale, le 16 septembre 2007, annonçant la réintégration des enfants dans le parrainage. Malgré cela, les ordonnances médicales ne furent ni remboursées ni honorées exceptés quelques cas rarissimes.

En août 2007, ayant appris qu’une association similaire avait organisé à Brazzaville la rencontre entre les enfants et leurs parrains français avec qui ils avaient partagé le repas et échangé ; le docteur Mayolle décida de restaurer la prise en charge scolaire en réintégrant le paiement des frais d’écolage. Par contre, les remboursements des ordonnances demeurent toujours hypothétiques.

Une gestion opaque

Les sommes versées, par les parrains, ne sont connues que du docteur Mayolle seul y compris des dons occasionnels et la collecte réalisée auprès des donateurs européens sans compter des subventions des collectivités locales en France, de l’Union Européenne, etc. Toutes les données relatives à ces recettes sont inconnues au siège de Brazzaville sauf du docteur Mayolle et de sa secrétaire-comptable, originaire de la RDC. Ces fonds semblent être versés aux bénéficiaires sans des règles. Un audit s’imposerait donc et cela permettrait du coup de connaître le montant détourné par l’ancien administrateur qui avait vidé les comptes de l’association avant son départ pour la France en août 2006.

Violations de la législation sociale et du code du travail

Les travailleurs de l’Association Alliances Internationales oscilleraient entre le statut de salarié à celui de volontaire et vice versa. Manifestement dans le but d’amoindrir le coût des charges sociales et des avantages sociaux dus au statut des salariés, le docteur Mayolle a décidé de leur faire signer un contrat de volontaires une notion inexistante en droit congolais. C’est ainsi que des bouts de feuille remplis à la main intitulés « Indemnités de volontariat » leur servent de feuille de paie.

Sur les avantages sociaux, les travailleurs de cette association ne bénéficient d’aucun avantage sauf l’indemnité de congé et qui peut être réduit par le docteur Mayolle sous divers prétextes. La mobilité des travailleurs d’une structure à une autre, qui devrait entraîner un changement de contrat, comme prévu dans le Code du travail, se fait sans motivation ni nécessité. Et tout cela se fait oralement ce qui lui laisse la possibilité de revenir facilement sur ses décisions. En 2005, le docteur Mayolle refusa de payer les indemnités de licenciement aux deux travailleurs de la ferme licenciés. Après avoir passé outre les convocations de l’Inspection du Travail, le médecin français s’est résolu de payer, à la veille de Noël 2006, les indemnités de licenciement après la convocation, avec menace de recours au Parquet, du Commissariat central de Brazzaville. Des faire-valoir comme proches collaborateurs

Comme proche collaborateur du docteur Mayolle, il existe un administrateur dont les fonctions semblent réduites à répondre aux convocations de la Police et de l’Inspection du Travail alors que son prédécesseur se comportait en véritable patron. Le docteur Mayolle préfère donner directement des ordres à sa secrétaire comptable sans concertation avec cet administrateur. Et à l’absence du docteur Mayolle, c’est madame Mayunga qui se conduit en véritable patronne de l’ONG Association Alliances Internationales. Madame Mayunga est d’ailleurs en situation irrégulière au Congo car dépourvue de titre de séjour.

Dans un tout autre domaine, le docteur Mayolle s’est érigé en opposant du président Sassou en critiquant sa gestion de la chose publique. Et bon nombre de gens l’évitent pour ce comportement frisant le crime de lèse majesté à l’endroit du chef de l’État de la part d’un étranger. Quant à la hiérarchie de l’Église catholique congolaise, l’archevêque de Brazzaville monseigneur Anatole Milandou n’a jamais donné son quitus à cette ONG.| Herman Bangi Bayo (AEM) Brazzaville, Congo
Le démenti des Laboratoires Boiron


Thymuline est un médicament délivré sous forme de préparation magistrale en France en réponse à une demande et/ou une prescription médicale. Les indications thérapeutiques et la prescription en pratique médicale de ce médicament relèvent du seul médecin et sont placés sous sa responsabilité. Nous n’avons, pour notre part, aucun protocole d’étude en cours à Brazzaville.
Marie-France Bordet- Médecin, Directeur de Recherche Laboratoires BOIRON


Le démenti en cinq points du docteur Jérôme Mayolle de l’ONG Association Alliances Internationales

A LIRE AUSSI SUR

Africatime.com>>>>
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/04/2008 08:35:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> ARNAQUES ET SECTES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.