REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Médecins de l’océan Indien de retour à Madagascar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE -> Ce jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 19/04/2008 07:39:19    Sujet du message: Médecins de l’océan Indien de retour à Madagascar Répondre en citant

Médecins de l’océan Indien de retour à Madagascar
CLICANOO.COM | Publié le 16 avril 2008

Trente-cinq bénévoles ont décollé hier en direction de l’Ouest de Madagascar pour une mission médico-chirurgicale et dentaire. Une 43e opération humanitaire pour Médecins de l’océan Indien (MOI), qui devrait permettre de panser les plaies de près de 7 000 Malgaches.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer Envoyer l'article à un ami Vos réactions

3 réactions de lecteurs

Marovoay. Une petite ruralité située sur les plaines du Nord-Ouest de Madagascar. C’est ici, dans le deuxième grenier à riz de la Grande Île, que plusieurs bénévoles de Médecins de l’océan Indien (MOI) ont posé leur trousse de secours pour dix jours. Les professionnels de santé sont bien rodés à ce genre de mission humanitaire puisqu’il s’agit de la 33e sur terre malgache et de la 43e depuis l’existence de l’association (*), il y a 20 ans. Trente-cinq missionnaires, dont 40 % d’effectifs locaux (internes du CHU de Mahajanga), se sont mobilisés pour l’occasion. “Nous préférons toujours travailler avec des médecins malgaches afin de faciliter la communication avec la population et aussi parce qu’ils connaissent mieux les pathologies de leur pays”, explique le Dr Firoze Koytcha, président de MOI. L’époque des “French doctors” a bien évolué. Chirurgiens, ORL, ophtalmologues, opticiens, gastro-entérologues, cardiologues, médecins échographes… une première équipe œuvrera sur le centre hospitalier de Marovoay pendant qu’une seconde, composée de médecins généralistes, pédiatres, chirurgiens-dentistes et prothésistes dentaires, sillonnera la région de Boeny, à 40 km à la ronde de Marovoay. Les bénévoles espèrent soigner entre 6 000 et 7 000 patients, comme à chaque mission.

50 000 euros PAR MISSION


Mais l’objectif n’est pas que curatif. “Nous avons également un volet formation qui s’adresse aux équipes soignantes locales et aux internes du CHU de Mahajanga”, indique le Dr Koytcha. Tous pourront bénéficier des connaissances pratiques et théoriques des professionnels de santé installés à la Réunion dans le cadre de conférences médicales mais aussi grâce au matériel dont ils disposent sur place. Cette mission humanitaire est aussi l’occasion de faire de la médecine préventive en menant une campagne d’hygiène bucco-dentaire auprès des enfants des écoles primaires de la région. Si 40 % des opérations humanitaires de l’association sont financées par le conseil général, il est de plus en plus compliqué de lever des fonds dans le privé. “La mendicité devient une entreprise difficile, déplore le président de MOI. L’argent de l’humanitaire se fait de plus en plus rare.” Pourtant, l’association locale réussit à mener à bien ses missions à partir de petits budgets : 50 000 euros en moyenne. Voitures empruntées à des amis, un tiers des médecins hébergés chez les locaux… la philosophie de MOI est à l’économie. Les pieds nickelés de l’humanitaire du genre “Arche de Zoé” ont fait beaucoup de tort aux professionnels. Le Dr Koytcha lance donc un appel à la générosité des Réunionnais

M.P.

- “Le réveil du paludisme” Après le passage d’Ivan le terrible sur Madagascar, Médecins de l’océan Indien (MOI) s’est rendu en urgence sur place. Une mission d’assistance médicale a été conduite sur Sainte-Marie trois jours après le drame à destination de la population sinistrée. Le Dr Firoze Koytcha, président de MOI, témoigne de la situation catastrophique qui régnait dans l’île : “Il n’y a plus rien à manger là-bas, plus de riz. Les récoltes ont été détruites, les arbres (notamment les fruits à pain, base d’alimentation, ndlr) ont été abattus. Il n’y a plus que la mer qui est généreuse. C’est une situation de misère épouvantable. 80 % de l’île a été détruite au niveau de l’habitat car les cases sont construites en falafa. Au niveau sanitaire, nous avons assisté à une recrudescence des infections respiratoires, des gastro-entérites, à des plaies infectées et au réveil du paludisme à cause de la prolifération de moustiques. Tous les efforts d’éradication de cette maladie ont été réduits à néant à cause du cyclone. La situation est insupportable. Nous avons réussi à consulter 1 439 malades sur toute l’île. À la fin de notre mission à Marovoay, nous repartons à Sainte-Marie pour une mission d’évaluation et peut-être une mission d’assistance médicale bis”

Le cyclone Ivan a emporté 93 personnes

Quatre ans après Gafilo et ses 241 victimes, un an après Indlala qui avait provoqué la mort de 36 personnes, Madagascar paye à nouveau un lourd tribut avec Ivan, le cyclone qui a ravagé la Grande Île en février de cette année. Selon le dernier bilan du bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) de Madagascar, Ivan a causé la mort de 93 personnes dans tout le pays tandis que 191 182 personnes se retrouvent aujourd’hui sans-abri et 332 391 sont sinistrées. “La phase d’urgence est terminée. Nous sommes actuellement dans la phase de relèvement et de reconstruction”, précise le BNGRC. Le programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a terminé le 6 avril l’opération aérienne après avoir survolé pendant 100 heures la partie Est du pays. Au total, 255 tonnes de vivres et de non-vivres ont été distribuées dans les régions Analanjirofo et d’Atsinanana. L’association Care a démarré le 27 mars une vaste campagne de réhabilitation des infrastructures dans quatre districts de la région Analanjirofo et commencé à distribuer des kits de pêche à 700 ménages de pêcheurs. La Croix-Rouge a aussi distribué des kits sanitaires et agricoles ainsi que des moustiquaires pour 6 000 familles dans la région Boeny, 3 500 familles dans Sofia et 500 familles à Betsiboka. Après la campagne de vaccination menée dans la région d’Analanjirofo à destination de 2 920 enfants de moins d’un an, l’Unicef a également achevé la vaccination de rattrapage dans les districts d’Andilamena et d’Amparafaravola. Au total, 726 enfants du district d’Amparafaravola et 956 enfants d’Andilamena ont été vaccinés. “Pour l’instant, aucun risque d’épidémie n’a été identifié”, assurent les autorités malgaches
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 19/04/2008 07:39:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE -> Ce jour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.