REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Les conseils de la juriste : comment devenir volontaire ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> FORMATION -> Fiches métiers dans l'humanitaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 06/06/2008 07:13:21    Sujet du message: Les conseils de la juriste : comment devenir volontaire ? Répondre en citant

Les conseils de la juriste : comment devenir volontaire ?

[ Pour mieux comprendre ] Le volontariat, c'est un engagement à plein temps, une mission citoyenne, une expérience professionnelle reconnue, et une aventure humaine enrichissante. C'est aussi un sacré dédale puisqu'il en existe 10 formes différentes. Tour d'horizon.

Par Perrine Roux - La rédaction - 02/06/08



Après l'annonce par Jacques Chirac de la fin du service militaire lors d'un discours le 22 février 1996, l'idée de le remplacer par un engagement volontaire au service de la nation a très vite fait son chemin. La loi du 28 octobre 1997, a créé la Journée d'appel de préparation à la défense, ainsi que la possibilité d'effectuer un volontariat dans les secteurs de la défense, de la sécurité, de la solidarité, de la coopération et de l'aide humanitaire. Le 14 mars 2000, une loi sur le volontariat civil a été adoptée. Dernières pierres à l'édifice, la loi du 31 mars 2006 relative au service civil volontaire, et celle du 23 mai 2006, qui légifère sur le volontariat associatif.

Ni salarié, ni bénévole, ni stagiaire, le volontaire a un statut à part. Il effectue une mission d'intérêt général contre une indemnité, une couverture sociale, et, en plus, il cotise pour sa retraite, et peut aussi bénéficier d'avantages en nature. Détail important, l'indemnité n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu, ni aux cotisations de sécurité sociale. Sachez que vous vous engagez par contrat à durée déterminée pour un temps plein. Pour autant, il n'est pas question de prendre la place d'un salarié : c'est une mission citoyenne ! « L'important c'est la motivation » selon Stephen Cazade, directeur de l'association Uniscité, qui encadre des volontariats.

Le travail que vous ferez est concret, vous apporte à la fois une expérience professionnelle et une ouverture aux autres. Mélanie Gratacos, déléguée générale de l'association Animafac, le résume bien : « Le volontaire se sent utile parce qu'il a un impact, il est acteur de la société ».

En règle générale, le taux de satisfaction des volontaires ainsi que des structures d'accueil est élevé. Stephen Cazade nous livre sa propre expérience : « Pour l'instant, nous enregistrons 97 % de personnes satisfaites par l'aventure. ». Mais, il peut arriver que ça ne se passe pas comme on voulait. Il est toujours possible d'abandonner, mais il faut respecter un préavis d'un mois (pour le volontaire comme pour la structure d'accueil). Il faut bien entendu un motif légitimant, comme par exemple un comportement abusif, un concours... Pour que ça n'arrive pas, il vaut mieux être bien renseigné et très motivé !

Le volontariat associatif

Destiné aux plus de 16 ans, de nationalité européenne, ou résidant depuis plus d'un an en France, il s'adresse à ceux qui veulent s'engager pleinement dans une mission d'intérêt général. Les associations recrutent directement dans divers secteurs, comme l'éducation, le social, l'humanitaire, ou encore la famille. Si vous êtes intéressé, il vous suffit de candidater directement auprès de la structure. Certaines fédèrent des associations et donc leurs offres de missions. C'est le cas d'Uniscité et d'Animafac, qui ont un réseau important et font des campagnes de recrutement. Stephen Cazade précise : « Nous recherchons des personnes motivées, sans aucun critère de diplôme. 1000 missions seront proposées entre octobre et décembre 2008. ». Comme toujours, il faut faire vite. Les premiers arrivés seront les premiers servis ! Une fois votre candidature envoyée, vous passerez un entretien, puis si vous êtes convainquant vous signerez un contrat d'un an à 24 mois. Ce document détaille les modalités de votre mission, de votre encadrement par l'association ou la fondation, mais aussi le montant de votre indemnité - environ 600 € mensuels -, votre protection sociale et votre cotisation pour vos trimestres de retraite.

L'association qui vous accueille doit être agréée par le ministère de la Jeunesse et des sports pour pouvoir vous accueillir, sans pour autant avoir besoin d'être reconnue comme étant d'utilité publique.

Un cadre supplémentaire peut être ajouté au volontariat associatif : le service civil volontaire (SCV). Cette option est d'ailleurs fortement conseillée, afin que votre mission ait lieu dans les meilleures conditions possibles. La raison est simple. Le SCV apporte un financement d'une partie de l'indemnité - environ 90 % - par l'Etat. Donc une aide non négligeable pour l'association d'accueil qui sera plus encline à vous trouver une mission. De plus, la structure d'accueil sera tenue de vous dispenser une formation tout au long de votre mission (par exemple un jour par semaine). Ces heures se divisent entre un enseignement citoyen et une préparation à l'avenir professionnel où l'on vous aidera à valoriser vos compétences. « Attention, il ne faut pas confondre SCV et formation professionnelle ! », précise Mélanie Gratacos, « c'est un outil de citoyenneté, une expérience unique. ». Dernier avantage, en fin de mission un bilan est fait et un brevet est délivré. Ce document apporte une preuve de votre expérience à vos futurs employeurs, un peu à la manière d'un diplôme.

Pour obtenir plus d'informations sur le volontariat associatif, adressez-vous à la Direction départementale de la jeunesse et des sports de votre lieu de résidence, une personne chargée du volontariat associatif vous y attend.

Le volontariat civil de cohésion sociale et de solidarité (VCCSS)

Il s'agit de la version publique du volontariat associatif. Ce contrat à durée déterminée - entre 6 et 24 mois - s'adresse aux jeunes de 18 à 28 ans, qui désire agir dans le domaine de l'intérêt général, en étant encadrés par une collectivité locale, un établissement public, un groupement d'intérêt public, une association, une fondation, ou une société coopérative d'intérêt collectif. Pour cela, il faut être de nationalité française ou européenne et posséder ses droits civiques. Seules les structures conventionnées par le préfet peuvent recevoir des volontaires. Mélanie Gratacos précise : « Il n'y a que très peu de mission en VCCSS. ». Stephen Cazade rajoute que « dans le domaine de l'intérêt général, 97 % des missions sont des volontariats associatifs, contre seulement 3 % en VCCSS. ».

Là encore une indemnité vous sera versée - 641,60 € mensuels -, vous bénéficierez aussi d'une couverture sociale et cotiserez pour votre retraite. De plus, le VCCSS est pris en compte pour la Validation des acquis de l'expérience (VAE).

Comme le volontariat associatif, le VCCSS peut se faire dans le cadre d'un SCV. Une fois encore, cette option est plus que conseillée. Vous trouverez toutes les informations utiles auprès de la Direction départementale de la jeunesse et des sports.

Volontariat international en entreprise et volontariat international en administration

Ces volontariats permettent aux jeunes âgés de 18 à 28 ans de partir à l'étranger pour faire une mission dans une entreprise ou une administration française, pour une période de 6 à 24 mois. Vous ne pouvez pas postuler directement auprès de la structure qui vous intéresse. Il vous faut consulter les offres de missions sur le site d'Ubifrance pour les VIE, et sur Civiweb pour les VIA. Indemnités, cotisation à la retraite, couverture sociale et avantage en nature sont bien entendu de mise. Pour plus d'informations, reportez vous à l'article Tout savoir sur le volontariat international à l'étranger, et sur les sites internet précédemment cités.

Les autres volontariats

Outre les 4 types de volontariat précités, il en existe 6 autres. Le premier est le volontariat civil à l'aide technique. Destiné aux 18-28 ans, avec un BAC +2 minimum, pour 12 mois renouvelable une fois, dans les domaines scientifique, économique, administratif, sanitaire et social, ou éducatif et culturel. Les missions ont lieu dans les DOM - TOM, en Nouvelle Calédonie ou dans les Terres australes et antarctiques françaises, dans le secteur public ou dans un organisme privé dépendant du ministère de l'Outre mer.

Le volontariat pour l'insertion défense deuxième chance, s'adresse aux jeunes de 18 à 21 ans en échec scolaire ou en difficulté d'insertion sociale et professionnelle. Pendant 6 à 24 mois - avec 2 mois d'essai - les jeunes bénéficient d'une formation civique, générale et professionnelle, en internat dans un centre de formation de l'armée. Vous pouvez effectuer ce volontariat dans le cadre d'un SCV. Les informations sur ce volontariat sont disponibles sur le site du ministère de la défense.

Le volontariat de solidarité internationale s'adresse aux personnes de plus de 18 ans, désireuses de mener une action humanitaire dans une des 26 associations agréées par le ministère des affaires étrangères. Totalement encadré (frais de voyage, indemnité de subsistance, couverture sociale, accompagnement au retour...), vous avez juste à vous impliquer pleinement dans votre mission pendant 12 à 24 mois. Toutes les informations sont disponibles sur le site du Ministère des affaires étrangères (MAE) et sur CLONG-volontariat.

Le volontariat de prévention de sécurité et de défense civile, proposé par les sapeurs pompiers, pour les jeunes de 18 à 28 ans satisfaisants aux conditions de moralité et d'aptitudes physique nécessaire pour exercer cette profession. Pendant 6 à 24 mois, vous effectuerez des missions de secours et de combat du feu contre une indemnité mensuelle de 619 €. Ce volontariat peut vous permettre de bénéficier d'une formation aux concours de sapeur-pompier professionnel. Pas besoin de chercher un appart, vous pouvez être hébergé en foyer. De plus, ce volontariat peut s'effectuer dans le cadre d'un SCV.

Toujours pour ceux désireux de s'engager auprès des soldats du feu, vous pouvez devenir sapeur-pompier volontaire. Pour cela il faut avoir entre 16 et 55 ans, avoir de bonnes aptitudes physiques, et bénéficier de ses droits civiques. Vous pourrez ainsi participer à l'organisation des secours en France pendant cinq ans (avec une année probatoire). Toutes les informations sont disponibles sur Pompiers.fr.

Enfin, le service volontaire européen, qui s'adresse aux 18-30 ans, permet de réaliser un projet d'intérêt général pendant 2 à 12 mois notamment dans un pays de l'Union européenne. Aucune condition de diplôme, mais une forte motivation vous sera demandée. En plus des avantages communs à tous les volontariats, vous serez totalement pris en charge sur place. Votre mission sera sanctionnée par un certificat de SVE. Pour plus d'informations, consultez le site de Jeunesse en action.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu'à vous lancer
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/06/2008 07:13:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> FORMATION -> Fiches métiers dans l'humanitaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.