REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Samusocial Burkina : Les enfants de la rue s’expriment par le théâtre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> projet ong micro credit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 27/09/2008 08:00:24    Sujet du message: Samusocial Burkina : Les enfants de la rue s’expriment par le théâtre Répondre en citant

Samusocial Burkina : Les enfants de la rue s’expriment par le théâtre
jeudi 25 septembre 2008.

Le samedi 20 septembre 2008 à partir de 16 heures était un jour particulier au siège du Samusocial Burkina. Et pour cause, des enfants de la rue, à l’issue d’une résidence d’un mois sous la direction de la Compagnie Marbayassa d’Hubert Kagambèga, devait présenter un spectacle. Ce fut un voyage dans l’univers de ces mômes victimes de stigmatisations et de toutes sortes de traitements.

Devant de nombreux invités et leurs camarades assis sur des nattes devant la scène, les enfants de la rue, devenus « comédiens » à la faveur de la formation donnée par Hubert Kagambèga, ont évolué sur les planches les visages cachés.

Un vœu du Samusocial Burkina Faso qui a voulu protéger ces mineurs des cameras de la presse. Pareil aussi pour ceux faisant partie du public, la directrice, Peggy Perillat, ne cessera de demander gentiment aux hommes de médias d’éviter de photographier ses protégés à visage découvert.

Après ces préliminaires, place maintenant au spectacle dont le texte a été écrit par les enfants eux-mêmes, précisera le directeur de la compagnie Marbayassa. La première représentation, qui s’est portée sur les accusations à tort dont sont victimes les pensionnaires de la rue, met en évidence une trame dans laquelle une dame a perdu un de ses biens. Son voleur qu’elle ait pu trouver n’est autre qu’un petit traînant tout le temps devant sa porte.

La deuxième mise en scène a concerné la vie des enfants de la rue dans leurs sites d’hébergement. A ce niveau, c’est la loi de la jungle : les plus grands ou les plus forts obligent les petits et les faibles à se familiariser avec des produits dopants pour ensuite commettre des vols.

Un petit qui suivait attentivement les différentes scènes de vol déplora : « Au nom de Dieu, ils vont gâter nos affaires… ». L’histoire met également à nu le dilemme auquel sont confrontés certains enfants qui ont pris goût à vivre dans la rue. C’est donc un univers cruel auquel sont exposés les jeunes qui ont élu domicile dans les rues.

Hubert Kagambèga, à la fin des représentations, a surtout mentionné que les enfants ont voulu se présenter tels qu’ils sont, car leur objectif n’a pas consisté à s’afficher comme des anges. Ce qui veut dire qu’il appartient aussi à la société de changer la façon de regarder à l’endroit de ces jeunes et de les aider à sortir de cette situation extrêmement difficile, parfois dangereuse. Et ce n’est pas Miss junior intelligence, Ida Adjaratou Ouédraogo (classe de 6e), qui dira le contraire. Accompagnée de ses parents et de la promotrice du concours, Aïcha Junior, elle a remis 7 cartons de Blue band aux enfants de la rue.

En rappel, le Samusocial Burkina Faso, créé en 2001 dans le but de lutter contre l’exclusion sociale, intervient, avec l’appui de partenaires dont l’Union européenne, en rue auprès des enfants et gère un centre d’hébergement d’urgence où il peut les orienter. En 2007, 333 tournées de nuit ont été réalisées, avec 4687 prises en charge médicales et sociales en rue et au centre. 378 enfants ont été hébergés et 1406 autres ont été reçus en accueil du jour.

Cyr Payim Ouédraogo
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 27/09/2008 08:00:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> projet ong micro credit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.