REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
L'Algérie offre une formation professionnelle aux enfants victimes du terrorisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE D'ALGERIE -> info sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 12/10/2008 08:05:24    Sujet du message: L'Algérie offre une formation professionnelle aux enfants victimes du terrorisme Répondre en citant

L'Algérie offre une formation professionnelle aux enfants victimes du terrorisme



La crise sécuritaire des années 1990 qui a coûté très cher à l'Etat a également affecté de nombreuses familles algériennes. Les nombreux enfants qui se sont vus contraints d'abandonner prématurément l'école bénéficieront désormais d'une formation professionnelle et éducative financée par l'Etat.

Par Said Jameh pour Magharebia à Alger –

[Said Jameh] Le Ministre de la Formation Professionnelle Elhadi Khaldi a expliqué que le nouveau programme de formation professionnelle s'inscrit dans le cadre d'une initiative plus vaste commandée par le Président Bouteflika pour aider les victimes du terrorisme.

L'Algérie prend de nouvelles mesures pour aider les victimes du terrorisme et leurs familles. Le gouvernement a récemment annoncé qu'il allait ouvrir des centres de formation professionnelle pour les enfants affectés par le terrorisme, un plan que les ONG militantes considèrent comme une mesure positive.

Ce nouveau programme, placé sous la tutelle du Ministère de la Formation Professionnelle, comportera quelque quatre-vingts spécialisations en artisanat et dans d'autres secteurs sélectionnés par une commission nationale de spécialistes de l'éducation. Cette commission s'est penchée sur les cas des victimes en âge scolaire durant la crise des années 1990, dont beaucoup s'étaient vus contraints d'abandonner l'école.

La liste des candidats a été divisée en trois catégories : la première concerne les victimes ayant quitté l'école élémentaire, la deuxième celles qui ont dû arrêter au niveau du secondaire, et la troisième, qui représente près de 2,5 pour cent du total, concerne les enfants qui n'ont jamais fréquenté l'école. Un programme spécial sera mis en place à leur intention, en collaboration avec l'Office National de l'Alphabétisation.

Selon le Ministre de la Formation Professionnelle Elhadi Khaldi, ce programme a été commandé directement par le Président Abdelaziz Bouteflika, qui a publié plusieurs décrets destinés à aider les enfants privés d'enseignement pendant les années de crise, dans le cadre d'un programme plus vaste intitulé "Réhabilitation et Eradication de l'Illétrisme".

Le nombre exact de victimes du terrorisme reste inconnu. Le gouvernement a demandé aux gouverneurs des différentes provinces affectées par le terrorisme de procéder à un recensement à grande échelle pour identifier les bénéficiaires potentiels et les informer des avantages auxquels ils ont droit.

Ce nouveau programme prévoit également la mise en place de trois cents centres de formation dans les régions les plus reculées du pays, où résident nombre des jeunes concernés. Pour laisser à ces jeunes suffisamment de temps pour s'inscrire, le ministère a reporté la date de début des cours au 25 octobre.

Les ONG de défense des droits des enfants ont réagi positivement à ce nouveau programme, affirmant seulement qu'il est dommage qu'il ait fallu attendre aussi longtemps pour qu'il soit mis en place.

Fatma Zohra Flessi, secrétaire générale de l'Organisation Nationale des Victimes du Terrorisme a expliqué à Magharebia que le programme du gouvernement répondait directement aux besoins et aux demandes exprimées par les victimes elles-mêmes.
Articles liés
Le Président américain se félicite des efforts de lutte antiterroriste de l'Algérie

2008-07-04
Alger accueille une conférence internationale sur le terrorisme

2008-03-23
Bouteflika déclare que la majorité des algériens rejettent le fondamentalisme

2008-03-13
Rice appelle à une plus grande coopération entre les nations du Maghreb

2008-09-08
Un attentat suicide fait 22 morts en Algérie; Bouteflika maintient la politique de réconciliation

2007-09-08

Mme Flessi a ajouté que ce programme était bon, mais qu'il intervenait trop tard pour un certain nombre de victimes. "Certains d'entre eux ont aujourd'hui la trentaine et n'ont jamais eu un emploi, n'ont jamais reçu aucune formation pour les aider à entrer sur le marché du travail." Elle a proposé le soutien de son organisation pour aider le gouvernement et assurer le succès de ce programme.

Mustapha Bouaza, président de la commission Formation Professionnelle et Santé à l'Assemblée Nationale Populaire, a parlé à Magharebia des raisons qui ont incité le gouvernement à adopter cette nouvelle initiative. "L'Etat algérien, qui a souffert du terrorisme ces dernières années, se devait de prendre les mesures nécessaires pour réunir les Algériens, aider les victimes de la crise et contenir le mécontentement existant au sein de diverses catégories de la société", a-t-il expliqué.

Cette dernière raison est la plus importante, a-t-il ajouté. "Intégrer les jeunes ayant souffert du terrorisme dans un centre de formation aux côtés d'autres pouvant être éventuellement des proches de personnes ayant pris les armes contre l'Etat permettra d'établir des liens entre eux, d'éviter les anciennes querelles à l'avenir et de réactiver les sensibilités du passé ; une chose qui conduira inévitablement au règlement des différends."

M. Bouaza a également demandé au gouvernement de prévoir des mesures autres que celles concernant la formation professionnelle, visant à impliquer la société et à "promouvoir les valeurs de paix et de réconciliation entre les gens, afin que les conséquences de la crise sécuritaire puissent être surmontées une fois pour toutes."

Ce contenu a été réalisé sous requête de Magharebia.com.
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 12/10/2008 08:05:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE D'ALGERIE -> info sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.