REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Mineurs migrants, un défi pour l'Europe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> LA TERRE EN DANGER -> Accueil des Etrangers et des Migrations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 26/12/2008 08:52:38    Sujet du message: Mineurs migrants, un défi pour l'Europe Répondre en citant

Mineurs migrants, un défi pour l'Europe

par Béatrice Leveillé

Article publié le 22/12/2008 Dernière mise à jour le 22/12/2008 à 21:43 TU
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch a dénoncé lundi « l'indifférence » de la Grèce qui refuse d’accorder une protection spéciale aux mineurs migrants non accompagnés qui arrivent sur son territoire. La prise en charge des mineurs migrants : un défi et une obligation pour les pays membres de l’Union européenne.



La Convention européenne des droits de l'homme et la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant imposent aux Etats membres de l’Union européenne de prendre en charge les mineurs migrants non accompagnés. En nombre croissant, ces jeunes sont très vulnérables. Ils sont exposés à toutes formes d’abus et de violences. Le Conseil de l’Europe préconise de prévenir leur départ en les informant, dans leurs pays d’origine, des risques qu’ils encourent en tentant de rejoindre l’Europe. Jacques Barrot, le commissaire européen chargé de la Justice et des Affaires intérieures, rappelait récemment que les politiques de l’Union européenne ne devaient jamais perdre de vue l'intérêt supérieur de l'enfant : « Nous avons clairement inscrit dans les textes l'obligation de l'assistance juridique, le respect absolu de l'intérêt supérieur de l'enfant. La Cour de Justice pourra sanctionner les Etats membres qui ne respecteraient pas les droits établis pour les immigrés irréguliers ». Pour les enfants, il s’agit du devoir d'intégration, du principe de non détention des mineurs non accompagnés et de l’amélioration des conditions d'accueil. Les Etats membres sont censés rechercher des solutions durables pour permettre à ces mineurs de se projeter dans l’avenir en leur offrant hébergement et formation jusqu’à leur majorité pour qu’ils puissent se réinsérer dans leurs pays d’origine ou dans leurs pays d’accueil. Une protection « spéciale » que la Grèce est loin de leur offrir.

La Grèce en accusation

« Un millier d'enfants migrants non accompagnés, entrés en Grèce en 2008 sans leurs parents, luttent pour leur survie sans aucune assistance de l'Etat », dénonce Human Rights Watch, dans son rapport intitulé « Abandonnés à survivre: refus systématique de la protection des enfants migrants non accompagnés en Grèce ». Ce rapport montre du doigt le comportement « indifférent » des autorités du pays vis-à-vis de ces enfants.

Il s’agit pour la plupart d’adolescents qui tentent de rejoindre un membre de leur famille dans un des pays membres de l’Union européenne. Ils veulent travailler pour soutenir leur famille. A l’issue d’un long périple où ils peuvent être victimes d’abus des passeurs comme des autorités, ils se retrouvent en détention ou à la rue. D’après Human Rights Watch, des filles de 10 ans sont régulièrement détenues par les autorités grecques avec des détenus adultes. La plupart des enfants « sont exploités et effectuent des travaux dangereux, mendient et habitent dans des endroits sordides ou dans des parcs ». La Grèce ne respecte pas ses obligations de base concernant les droits et la protection des enfants migrants. Un drame pour des enfants originaires de pays en guerre comme l'Afghanistan, la Somalie ou l'Irak. La Grèce est régulièrement critiquée par le Conseil de l'Europe, le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés ou Amnesty International pour sa politique très restrictive en matière de droit d'asile et pour le comportement des autorités vis-à-vis des migrants et des mineurs.

Simone Troller

Auteur du rapport et spécialiste pour Human Rights Watch des droits de l'enfant

Nous avons constaté plusieurs cas de violence où des agents de la police maritime ont battu des mineurs interceptés.





La France et l’Espagne

En France et en Espagne, tout le monde est d’accord sur le principe : il faut accueillir et prendre en charge les mineurs non accompagnés mais le financement de cet accueil pose de sérieux problèmes aux régions les plus concernées. L’exemple de la région du Nord-Pas de Calais où l’Etat s’est désengagé depuis la fermeture du centre de Sangatte est frappant. Le conseil général du Pas de Calais réclame 1,5 million d’euros d’aide à l’Etat pour assurer ses obligations. Près de 3 000 jeunes migrants ont été interpellés en 2007 dans cette région. Ils ont été hébergés et soignés mais seule une quarantaine d’entre eux a choisi de rester. Les autres sont repartis pour tenter à tout prix de passer en Grande Bretagne. L’Etat espagnol prend en charge les mineurs dans de bonnes conditions mais pour ne pas être débordé par l’arrivée massive de jeunes marocains ou subsahariens il a signé des accords de réadmission avec les pays d’origine les plus proches et c’est là que le bât blesse.

La question de la réadmission dans le pays d’origine

L'Andalousie, porte d’entrée des migrants dans le sud de l’Espagne veut renvoyer au Maroc 1 000 mineurs non accompagnés, affirmant que toutes les garanties sont en place au Maroc. Difficile d'expliquer en quoi le retour vers leur pays d'origine représente l'intérêt supérieur de ces enfants. Ces renvois de mineurs non accompagnés entrés illégalement en Espagne pourrait leur faire courir des risques de mauvais traitements et de mise en détention, selon Human Rights Watch, qui demande au gouvernement espagnol d’interrompre les rapatriements et de permettre aux enfants d’être défendus par un avocat indépendant comme les migrants adultes. La plupart de ces enfants non accompagnés viennent du Maroc, d’autres du Sénégal. L'Espagne a conclu des accords de réadmission avec ces deux pays. Des centres d'accueil et d'hébergement pour enfants ont été construits au Maroc pour les accueillir mais les ONG dénoncent les abus dont sont victimes les mineurs non accompagnés après leur retour au Maroc. A plusieurs reprises, les forces de sécurité marocaines auraient laissé les enfants à la rue, abandonnés à eux-mêmes, au lieu de les remettre à leurs familles. La réadmission ne peut se faire que si un système de protection des enfants efficace est mis en œuvre dans le pays d’origine ce qui est encore loin d’être le cas.

http://www.rfi.fr
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 26/12/2008 08:52:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> LA TERRE EN DANGER -> Accueil des Etrangers et des Migrations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.