REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
L'Association Jéthro

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> DOSSIER INSCRIPTION O N G ou ASSOCIATION HUMANITAIRE -> présentation association
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 28/02/2009 08:53:42    Sujet du message: L'Association Jéthro Répondre en citant

Burkina faso

L'Association Jéthro dix ans après
Francis Kaufmann
Dix ans après sa
fondation, l'Association Jethro continue son
action en faveur d'une agriculture régénérée au Burkina Faso.
Les résultats sont
encourageants.
Le fourrage accumulé permet d'éviter la divagation du bétail et permet la constitution d'un stock de fumier, élément primordial dans la fertilisation des cultures. L'expérience est tout à fait positive; en voici trois témoignages tirés du Jéthto-Express, bulletin d'information de l'association.
Claude-Eric Robert est agriculteur aux Bressel (La Sagne), initiateur de Jéthro, au retour du voyage de septembre 2008.
«Pendant la formation vécue à Guéré (un nouveau site), l'état misérable des cultures nous a frappé. Sorgho, sésa- me, arachide et haricot poussent difficilement malgré une pluviométrie satisfaisante. Il est douloureux de constater que d'énormes surfaces ne produisent plus rien. Il suffirait d'une amélioration des connaissances concernant le fumier, le compost et la rotation des cultures pour changer le destin de millions de personnes!
»La bataille de l'humus qui devrait faire partie des programmes d'aide au développement semble être ignorée des grands décideurs. Jéthro cherche, avec d'autres acteurs locaux, à améliorer les bases du développement agricole. Le potentiel est là, il manque juste une large prise de conscience. Dès que les bonnes pratiques agricoles sont mises en œuvre, quelle joie de voir les changements.»
Antoine Ilboudo est président du groupement villageois Jéthro de Zangogho.
«J'ai été motivé à me former parce que je pouvais, en tant qu'éleveur et cultivateur, apprendre à faucher l'herbe (à la faux). J'ai aussi appris qu'il y aurait un subventionnement d'une génisse, alors que je ne pouvais en acheter une. Avec une génisse, j'ai du fumier, à cause de cela, je peux cultiver du maïs.
»Avant la formation, mon champ de maïs ne donnait pas plus de 2 sacs de 100 kg. Maintenant, j'en récolte 6 sacs ainsi que du mil dont le rendement est en augmentation. La génisse n'a pas encore mis bas, mais elle se porte bien.»
Tankoano Foldoa est pasteur.
«J'ai fait une expérience depuis 2002 au centre de formation biblique de Nindouga. Dans ce centre de formation, chaque étudiant a le droit de faire au moins deux fosses à fumier et moi, pasteur Tankoano Foldoa, j'ai bénéficié de cette formation.
»Le compost et la rotation des cultures sont les choses les plus importantes pour lutter contre la pauvreté au Burkina Faso. Une fosse bien remplie nous donne 30 charrettes que nous envoyons dans un seul champ qui est réservé à semer le maïs.
»Chaque personne à droit à 4 hectares. La première année, j'ai semé le maïs et j'ai eu 2 sacs (de 100 kg) de maïs et 20 plats (50 kg) de sorgho à l'hectare. Avec l'appui du compost et la rotation des cultures, dans les quatre à cinq ans je suis passé de 2 à 17 sacs de maïs et de 20 plats à 12 sacs de sorgho. Voici comment se passe la rotation; la première année on plante le maïs, la deuxième année le sorgho, ensuite le haricot et l'arachide (légumineuses!).»

Il est réconfortant de rencontrer une ONG fondée par des gens de la terre pour des gens de la terre qui tente, par des moyens simples et peu onéreux, d'améliorer la production de paysans africains.
La démarche, basée sur la production d'humus et la rotation des cultures, n'est pas sans rappeler la révolution verte initiée dans nos contrées au XIXe siècle avec l'abandon de la libre pâture et de la jachère.
Claude-Eric Robert est persuadé que les zones semi-sèches du Sahel recèlent des potentiels de productions importants moyennant un change-ment des habitudes ancestrales.


Infos utiles
Pour contact: Association Jéthro, case postale 1606, 2001 Neuchâtel.
CCP 17-77570-8, Association Jéthro 2400 Le Locle.

site
http://reseau-solidarite.ch/engagements/liens/lassociation-jethro.html
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 28/02/2009 08:53:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> DOSSIER INSCRIPTION O N G ou ASSOCIATION HUMANITAIRE -> présentation association Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.