REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Groupe d’Initiative Commune de la Diversité Agropastorale du Centre (GIC DAPCE)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CAMEROUN -> DOSSIER INSCRIPTION O N G ou ASSOCIATION HUMANITAIRE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 21/10/2009 06:36:28    Sujet du message: Groupe d’Initiative Commune de la Diversité Agropastorale du Centre (GIC DAPCE) Répondre en citant

DOSSIER INSCRIPTION O N G ou ASSOCIATION HUMANITAIRE au REPERTOIRE






Nom de l’ONG ou Association humanitaire:
Groupe d’Initiative Commune de la Diversité Agropastorale du Centre (GIC DAPCE)


Site ou blog de votre association:
.............../////////////////////....................................

Président ONG ou ASSOCIATION
Nom : NGONO OMBE
Prénom : Roger
Age : 41ans
Ville : KOUGOUDA-Monatélé
Tél. : +237 99 73 58 05 /+237 79 41 43 70
Adresse email : diversiteagropastorale.gicdapce@yahoo.fr
Trésorier :
Nom : NKE
Prénom : Salomé Françoise
Age : 28 ans
Ville : KOUGOUDA-Monatélé
Tél. : +237 99 73 58 05
Adresse email : diversiteagropastorale.gicdapce@yahoo.fr
Secrétaire :
Nom : EDANGA
Prénom Hubert Flavien
Age : 27 ans
Ville : KOUGOUDA-Monatélé
Tél. : +237 75 13 79 55/ +237 79 41 43 70
Adresse email : diversiteagropastorale.gicdapce@yahoo.fr

Autre préciser :
01sécretaire adjoint, 02 commissaires aux comptes et 01 conseiller avec prise en compte de l’aspect genre

1. Désignation O N G ou Association ? : GIC DAPCE
2. Date de la création de l'ONG ou association ? : Créé le 13 juin 2004 mais le certificat d’inscription signé le 07 juillet 2004 par le Ministère de l’Agriculture Cameroun.
3. Numéro du ministère:

oui… n° CE/GP/01/04/13635



2/

non préciser pourquoi ?…////////////////………………………………………………………

4. But de l'ONG ? : La promotion du développement économique et social des membres en vue d’améliorer leurs conditions de vie.


5. Action principal ? l’agroforesterie et accessoirement l’approvisionnement des intrants, le traitement phytosanitaire, échange d’expérience, la protection de l’environnement et la biodiversité, la formation et l’information de ses membres, la lutte contre le VIH SIDA, le groupage du cacao et la commercialisation des divers produits.………………………………………………………………
• Suivi scolaire :GICDAPCE entend à long terme encourager l’excellence de la fille par la distribution des prix et de bourses scolaires pour contrer les problèmes liés à l’égalité des chances à l’école, l’aspect genre. ……………………………………………………………………
• prévention : Informer, sensibiliser, mobiliser les populations en milieu rural sur divers thèmes ; prévention positive VIH Sida, santé reproductive, prévention de la transmission mère-enfant, éducation nutritionnelle, éducation à la gestion de l’environnement, bref s’attaquer aux questions d’ignorance. …………………...…………………………………………………
• autre précisez : s’attaquer bien sûr aux problèmes de misère mais aussi de faiblesse, de dépendance économique de la femme, et enfin la prise en compte de l’aspect genre.
7. Etes-vous prêt à vous adapter aux exigences et objectifs des partenaires (population locale, association, ONG…) avec lesquels vous allez coopérer, et travailler en amont sur leurs besoins ? OUI

Préciser vos actions ? :

0- Travailler en partenariat avec le/les partenaires au développement. 1-Identifier des besoins des populations dans une démarche participative en fonction des rapports d’enquête sociale et la volonté des bénéficiaires. 2- Mener des actions de formations et éducation, appel à candidature des formateurs et éducateurs. 3-Tenue des séances de travail préparatoire avec définition précise des objectifs pédagogiques, méthodologie, outils, planification, documents à produire. 4- apporter un appui psychosocial et social à des femmes et enfants vulnérables victimes VIH Sida. 5-Elaboration des projets agricoles et sociaux par l’assemblée générale des membres GICDAPCE.6-Recherche des partenaires au développement pour le suivi et l’accompagnement de ces projets.7-Suivre et évaluer les activités et le niveau d’évolution, le niveau d’appropriation des bénéficiaires dans une approche participative (bénéficiaires-partenaires)

8. Nombre de volontaire qui a participés à des chantiers dans l'année2006/ 2007/2008 ?

• Etrangers : Zéro, nous sommes dans le besoin des partenaires.

• Local : Bien avant cette date, nous avions eu la visite d’un volontaire américain (peace corps) pour le suivi de nos activités et la formation des techniques culturales et la visite de la GTZ Allemand pour évaluation et formation.
3/

9. Avez-vous un projet en étude ?
Non : ………………………………………

Oui : Au moins 02 projets………………………………………
Description du projet :

Nom du projet : 1-Projet de construction de 12 forages équipés de pompes à motricité humaine. 2 Projet de création d’un champ de 5 hectares de banane plantain.

Date : Dès janvier 2010 si nous trouvions des partenaires pour le financer.
Durée : 5 années chacun………………………………………
Lieu (Ville - Pays) : Village Kougouda-Monatélé Cameroun à 65Km de Yaoundé.
Nombre de membres dans l'équipe : A ce jour nous avons 75 membres régulièrement inscrits.
Décrivez le projet ; Projet 1

Le projet ainsi présenté résulte de l’insuffisance des infrastructures de base parmi lesquelles l’eau potable suffisante en qualité et en quantité.

ACTIONS A METTRE EN ŒUVRE.

1. Campagne d’information et de formation sur le respect des règles d’hygiène.
2. Construction des forages.
3. Formation des réparateurs locaux par le maitre d’œuvre pour l’entretien et la durabilité des points d’eau.

Pour y arriver il nous faut faire :

* Le choix de l’emplacement du site. Nous avions signalé ci-dessus les agglomérations, les carrefours, les établissements scolaires, les centres de santé.
* L’étude hydrogéologique qui permet de déterminer le point de perforation et la distance réelle à creuser pour trouver de l’eau.
* Le démarrage de la perforation qui consiste à faire un trou vertical à l’aide d’une foreuse jusqu’au niveau de la nappe phréatique.
* La mise en place des équipements souterrains constitués de : les tubes PVC, le bouchon de pille, le massif filtrant, le joint d’argile, la cimentation et le remblan.
* Les essais de pompage qui se font après que la pompe ait été fixée en profondeur.
* L’analyse et désinfection de l’eau.
* La construction des équipements de surface nécessaires pour la conservation des forages et assurer une meilleure qualité d’eau composé de ; la margelle, la dalle de propreté, aire assainie, pavage en pierre, escalier et la pompe manuelle.

1. RESULTATS ATTENDUS:


o Près de 50% des familles auront accès à un point d’eau potable situé au trop à 500 m de nos habitations dans l’année avenir.
o Le contrat entre le projet et le village est signé.
o L’état de santé des mères, des mères enceintes, des jeunes mères, des enfants, des enfants à bas âges et des nourrissons est amélioré.
o La réduction nette du coût moyen de traitement par la population.
o Un comité de gestion et suivi est validé à l’assemblée générale.

L’augmentation de la satisfaction des de l’ensemble du village quant à la qualité de l’eau potable

PERIODES ACTIONS
Mois O avant le projet Etude de faisabilité, Evaluation, Recherche de financement, Réunion de restitution et validation du projet…
Trimestre 1

Jan.10 -Mars 2010
1ère tranche de financement (40 %); construction de 4forages, 1ère sélection des agents d’entretien et réparateurs volontaires, formation, sensibilisation des populations, évaluation.
Trimestre 2

Avril10- Juin 2010
2ème tranche de financement (30%); construction de 4forages, 2ème sélection des agents d’entretien, formation, sensibilisation des populations et évaluation.
Trimestre 3

Juillet10- sept.2010
3ème tranche de financement (30%); construction de 4 derniers forages, 3ème sélection d’agents d’entretien, formation, sensibilisation des populations et évaluation
Trimestre 4

Octobre 2010
Réajustement du temps en cas de retard, Evaluation finale, inauguration officielle des forages en présence des bénéficiaires, le promoteur, les autorités administratives et le bailleur ou partenaire.
Tous les trimestres Actions transversales :

Réunions de coordinations, mobilisations et contribution des populations durant la réalisation, respect de l’environnement et prévention des maladies, évaluation et rapports d’activités.



10- Votre projet s'est-il inscrit dans une dynamique de développement local ?

OUI

• Si oui, à quel stade est-il intervenu ?
: L’accès à l’eau n’est pas facile pour les populations, les élèves et les malades habitant respectivement non loin des carrefours, les établissements scolaires et les centres de santé. Pourtant, ces trois endroits ont besoin prioritairement d’eau en permanence. Comme le dit un adage ; « l’eau, c’est la vie. » L’emploi d’une eau pure pour boire, se laver, faire la lessive, préparer ou cuire ses aliments contribue au bien être. En saison sèche, l’eau devient une denrée rare. Les populations sont réduites à utiliser l’eau des cours d’eau ou les puits, véritables cloaques dans lesquels sont déversés les déchets toxiques, alimentés par les œufs des excrétas que la population dépose dans la nature et du fait que cette eau se boit sans être traitée l’expose à la longue non seulement aux maladies hydriques mais aussi aux complications dues aux intoxications. Les maladies hydriques telles que : la diarrhée, la dysenterie amibienne, la fièvre typhoïde, les coliques, l’onchocercose…, remplissent régulièrement les différents registres des Centres de santé. Ce retard d’accès d’eau potable pèse sur les femmes et les enfants qui parcourent des dizaines de kilomètres chaque jour pour aller chercher de l’eau ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

11- Quels en étaient les objectifs ?
: Objectif global : D’une façon générale, le projet vise à contribuer à l’amélioration d’accès à l’eau potable pour l’ensemble de notre village.

Objectifs spécifiques :

* Améliorer la situation sanitaire et l’allégement du travail des enfants et des femmes.
* Promouvoir un développement durable.
* Réduire les coûts liés à l’eau et maladies qui pèsent sur le budget familial.
* Rattraper le retard du village à l’accès à l’eau potable.



12- Quel accueil a été réservé au projet par la population locale ?
: Le projet a eu un écho favorable par l’ensemble de tous les membres et la population locale.

13- La population locale a-t-elle participé au projet ? OUI
Si oui, sous quelles modalités ?

: Le projet est une initiative de ces populations bénéficiaires qui ont participé à la tenue des réunions, à la validation du contenu du présent projet, à la désignation de l’équipe de mise en œuvre, la validation du chronogramme, la définition des objectifs et résultats attendus. Tous les aspects soumis au débat ont été abordés dans une approche participative et implicative.


4/


14- Etes-vous impliqué dans d'autres projets que le vôtre ? OUI NON
Si oui, lesquels
:Santé : Projet RESDAM- FOCAP au Cameroun et projet de prise en charge des enfants épileptiques par l’ONG (APEEC). Développement communautaire : Projet PNDP – Mairie de Monatélé ; Projet CONAPROCAM AFDI, projet de formation à l’initiation aux techniques de production porcine Organisé par l’Association Human And Animal Protection
15 :Faites-vous partis d'un autre groupe de coordination à l'étranger?
Non : ………………………………………
Oui : ………………………. Préciser……………………………………………………………………………………….

16 : Etes-vous d'accord pour une visite dans votre chantier ?
Oui : Nous sommes très disponibles et ouverts.
Non : ……préciser les raisons ?
……………………………………………………………………………………….

17 : Avez-vous des propositions à apporter pour le bon fonctionnement du répertoire ?
Nous remercions déjà Répertoire pour tout ce qu’il fait pour nous promoteurs d’ONG ou associations, nous voulons que Répertoire serve d’interface entre nous et ces partenaires, pour filtrer les arnaqueurs, faciliter les échanges, créer une base de données des partenaires qui souhaitent travailler avec le monde rural. Créer des forums agriculteurs, producteurs, porteurs de projets et bailleurs/partenaires.

MERCI

IMPORTANT :


Merci de renvoyer le questionnaire au répertoire des ong

repertoireong@gmail.com


Autorisez-vous la mise en ligne de ce questionnaire complété dans la base de données ? OUI

Nous vous remercions d'avoir pris le temps de répondre à ce questionnaire.
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 21/10/2009 06:36:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CAMEROUN -> DOSSIER INSCRIPTION O N G ou ASSOCIATION HUMANITAIRE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.