REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
A Bamako, un tout nouveau centre dédié à la lutte contre la drépanocytose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MALI -> Infos sur le pays -> info santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 28/01/2010 09:29:58    Sujet du message: A Bamako, un tout nouveau centre dédié à la lutte contre la drépanocytose Répondre en citant

A Bamako, un tout nouveau centre dédié à la lutte contre la drépanocytose

BAMAKO - Sur les hauteurs de Bamako, se dresse un tout nouveau centre médical entièrement consacré à la lutte contre la drépanocytose, première maladie génétique au monde dont souffrent plusieurs dizaines de millions de personnes en Afrique subsaharienne.

"Là, c'est le bloc administratif; ici, le laboratoire de biologie... Et, regardez, le centre a même sa propre pharmacie", explique, plutôt heureux, le professeur Dapa Diallo, directeur général du Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD) inauguré la semaine dernière dans la capitale malienne, à proximité de l'hôpital universitaire du Point G.

Sa création est le fruit d'une coopération entre l'Etat malien et plusieurs partenaires français, publics et privés (ministère des Affaires étrangères, département des Hauts-de-Seine, coopération internationale de la principauté de Monaco, Fondation Pierre Fabre, etc.).

La drépanocytose, maladie héréditaire due à une anomalie de l'hémoglobine, "se manifeste par une déformation des globules rouges. Le sang ne reçoit plus d'oxygène. Les cas qui se compliquent deviennent mortels", commente pour l'AFP le dr Diallo au seuil d'une pièce abritant des bouteilles d'oxygène.

Au Mali, "plus d'un demi-millier d'enfants naissent chaque année avec la maladie. Et 50% de décès sont enregistrés avant l'âge de cinq ans s'il n'y a pas de suivi médical", explique le médecin-colonel Karim Camara, directeur général adjoint du centre.

L'Afrique est en effet le continent le plus touché. En 2006, un rapport de l'OMS affirmait que la drépanocytose y est "à l'origine de l'équivalent de 5% des décès d'enfants de moins de cinq ans", cette proportion atteignant "jusqu'à 16% dans certains pays d'Afrique de l'Ouest".

La toute nouvelle structure est destinée à recevoir prioritairement les cas les plus critiques.

Au moment de l'inauguration, le président malien Amadou Toumani Touré a assuré vendredi que ce centre spécialisé - "le plus équipé de l'Afrique de l'Ouest" - serait "ouvert à tous les malades des pays frères dont les cas préoccupants cherchent à trouver des remèdes".

"C'est le centre du Mali, mais aussi le centre de tous les Africains, a-t-il promis. Ils peuvent venir se faire soigner, les portes seront toujours ouvertes pour eux".

Les bâtiments orangés, construits sur un terrain de 5.000 mètres carrés, ont été dotés d'appareils modernes, pour pratiquer l'échographie ou mesurer la vitesse de sédimentation du sang: "des équipements neufs mais surtout adaptés aux complications de la maladie", souligne le médecin français Alain Dorie, seul expatrié parmi les employés permanents du centre.

"Aujourd'hui, quand un drépanocytaire se rend dans un hôpital, on lui prescrit du sang et il doit se débrouiller. Mais ici, quand le malade est en +crise de sang+, dès qu'il arrive, on le prend en charge", dit-il.

Selon l'hématologiste français Gil Tchernia, "la vocation du centre est également de pouvoir aider à détecter la maladie dès la naissance. Car plus elle est détectée tôt, plus le traitement est facile et efficace".

Le CRLD a aussi pour mission de faire de la recherche clinique, d'édicter des procédures de prise en charge et de former des spécialistes ainsi que des "tradithérapeutes", annonce le pr Tchernia, homme-pivot de sa création, nommé président du conseil scientifique et technique de la structure.

La Fondation Pierre Fabre et la principauté de Monaco se sont engagées à débourser respectivement 135.OOO et 100.000 euros, chaque année jusqu'en 2012, pour le fonctionnement du CRLD également financé par l'Etat malien.
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 28/01/2010 09:29:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU MALI -> Infos sur le pays -> info santé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.