REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Journée mondiale des enfants soldats, des Ong accusent

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CAMEROUN -> Infos sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 16/02/2010 08:07:46    Sujet du message: Journée mondiale des enfants soldats, des Ong accusent Répondre en citant

Journée mondiale des enfants soldats, des Ong accusent
Par Idriss Linge - 12/02/2010
Le phénomène a évolué et les Ong n’ont pas toujours les moyens de protéger les enfants



Frustrations des ONG
Ce vendredi 12 février 2010, journée mondiale de l'enfant-soldat, est l'occasion pour les Organisations non gouvernementales de crier toute leurs frustrations. L’ONU estime aujourd’hui que 300.000 enfants-soldats, dont un tiers sur le continent africain, sont aujourd'hui impliqués dans plus de 30 conflits dans le monde. Ces ONG profitent de cette journée pour dénoncer l'inertie de la communauté internationale. Le terme d'enfant-soldat recouvre une réalité multiple. Selon l’organisation des Nations unies pour l’enfance, ces enfants «sont utilisés comme combattants, coursiers, porteurs ou cuisiniers, et pour fournir des services sexuels. Certains sont recrutés de force ou enlevés, d'autres s'enrôlent pour fuir la pauvreté, la maltraitance et la discrimination, ou pour se venger des auteurs d'actes de violence commis à leur encontre ou contre leur famille». Cet enrôlement demeure selon les experts très répandu et, représente l’une des manifestations les plus cruelles des conflits contemporains.

Les nations unies pointées du doigt
Pour l'Ong Amnesty International, c'est au niveau du Conseil de sécurité des Nations unies qu'il faut agir. L'organisation de défense des droits de l'Homme lui demande «d'exiger des gouvernements et groupes armés de mettre fin à cette pratique. »Il y’a un peu moins d’un an l’organisation Human Rights Watch avait elle aussi déjà mit en cause la responsabilité du Conseil de Sécurité. Par la voie du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le Conseil de sécurité avait indiqué qu'il envisagerait l'adoption de sanctions contre les gouvernements et groupes armés qui refusent de mettre fin à leur utilisation d'enfants soldats. Pour de nombreux experts du droit et de l’action humanitaire, le tort revient exclusivement à l’inertie des organisations internationales qui regardent en silence de milliers d’enfant se faire décimer dans des combats.

De nombreux efforts pour éradiquer le problème

Plusieurs faits ont marqué la volonté de la communauté internationale de régler ce problème. Pourtant de nombreux textes internationaux condamnent fermement l'enrôlement d'enfants-soldats. Le Traité de Rome de 1998, fondateur de la Cour pénale internationale, qui considère que le recrutement d’enfants de moins de 15 ans dans des forces armées est un crime de guerre, et le Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant concernant la participation des enfants aux conflits armés, entré en vigueur en 2002, interdit la participation d'enfants de moins de 18 ans aux hostilités. Des procès ont été ouverts. En 2003, l’ancien président du Liberia, Charles Taylor a été accusé par le procureur de la Cour spéciale de Sierra Léone, parmi plusieurs chefs d'inculpations, d'avoir recruté des enfants-soldats. Le verdict est attendu au plus tôt pour fin 2010. En janvier 2009, la Cour pénale internationale de La Haye a ouvert pour la première fois un procès contre le crime de guerre consistant purement à enrôler des enfants-soldats. L'ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga y a été accusé de s'être servi d'enfants à la fin de la guerre civile qui a traumatisé la République Démocratique de Congo de 1998 à 2003. Toujours en RDC, la loi prévoit aujourd’hui jusqu’à 20 ans d’emprisonnement pour l’utilisation d’enfants dans le cadre de conflits armés.

Un phénomène qui a évolué avec le temps

Le phénomène des enfants soldats n’est pas nouveau. Dans la Grèce Antique les spartiates socialisaient les enfants au sein d’institutions militaires. Lors des croisades au moyen âge, des enfants participaient aux combats. Pendant la seconde guerre mondiale, des enfants ont été parfois utilisés pour pallier le manque de soldats. Jusqu’à tout récemment, le rôle réel des enfants dans des combats était généralement limité par le poids et la complexité du maniement des armes. Les enfants soldats étaient affectés à des tâches telles les services de courrier ou de cuisine, la surveillance de route, l’espionnage, la musique militaire. Le changement se produit à la fin du XXe siècle, en raison de l’évolution technologique et la nature particulière des conflits. Les armes automatiques modernes, telles l’AK47 ou le M-16, dont le maniement est extrêmement aisé, ne requièrent pas la force d’un adulte. Ils sont facilement utilisables par des enfants, filles comme garçons. De même, le faible prix de ces armes les rend plus accessibles. C’est pourquoi pour de nombreuses ONG, il est très important de préciser que la problématique des enfants soldats est liée en grande partie à celle de la prolifération des armes légères.
source
http://journalducameroun.com/
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/02/2010 08:07:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CAMEROUN -> Infos sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.