REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Retraités, ils offrent leurs compétences dans l'humanitaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 29/11/2010 09:09:49    Sujet du message: Retraités, ils offrent leurs compétences dans l'humanitaire Répondre en citant

Retraités, ils offrent leurs compétences
La retraite, ça sert aussi à ça : des Charentais utilisent leur savoir-faire pour des missions bénévoles de solidarité.

Il se trouve en ce moment à Koupela, petit village à 140 km de Ouagadougou, au Burkina Faso. Michel Lemercier, 57 ans, est ancien garagiste. Ce retraité, comme tous les membres de l'association Agir acbd en Charente (lire ci-dessous), profite de son temps libre pour mettre bénévolement ses compétences au service des autres, soit en Charente, soit beaucoup plus loin.

À Koupela, la mission de Michel Lemercier suit deux axes : d'abord, dans le garage du lycée Saint-Philippe, former des formateurs pour que l'établissement soit autonome. Ensuite, tenter de relancer les machines d'une briqueterie montée par des Français et abandonnée. Il est parti pour six semaines, c'est sa deuxième mission dans ce village qui l'a « choisi » de loin, sur CV.

« Le point de départ est une demande de ce lycée auprès d'Agir Paris, qui centralise tout, explique Michel Lemercier, que nous avons rencontré à Ma Campagne juste avant son départ. Ensuite, Paris envoie au demandeur une liste de CV. « C'est un CV sur lequel on met aussi nos aspirations, y compris non professionnelles. » C'est donc Koupela qui a choisi son intervenant, qui finance son voyage et son hébergement. Si un conjoint veut suivre, il paie son voyage.
Première en mars

Le principe est le même pour toutes les missions internationales de coopération et de développement effectuées par les retraités. Pour Michel Lemercier, celle du mois de mars à Koupela était la première dans le cadre d'Agir Charente.

Auparavant, avec sa femme, Québécoise retraitée de l'enseignement, ils ont fait « de l'humanitaire et du développement », en Haïti, en Centrafrique, aux Comores… « Je montais des garages pour les ONG », explique-t-il, tout en faisant en sorte que les structures puissent continuer après son départ. Ce couple de baroudeur a choisi de « s'investir, jusqu'à temps qu'on puisse ».

L'association Agir, Michel Lemercier l'a découverte sur Internet. Elle rassemble en France près de 4 000 retraités qui regroupent pratiquement tous les corps de métier. « C'est un peu l'intérêt de cette association. Il n'y a pas de castes. Elle est vraiment ouverte, spontanée. »
De retour en France après sa vie professionnelle au Québec, il a contacté Agir Charente alors même qu'il habite en Charente-Maritime, à côté de Montendre. Tout simplement parce qu'Angoulême est plus près que La Rochelle.
Lors des opérations qu'il avait menées au sein d'ONG, il était en possession d'un ordre de mission très précis. À Koupela, il a dû « gérer tout lui-même ». « Il faut comprendre, analyser, voir ce qu'on peut mettre en place dans un temps très court. »

Ainsi, il n'était pas prévu, avant qu'il arrive, qu'il se penche sur le sort de la briqueterie. Il ne devait qu'étudier les connaissances des gens sur place et les compléter pour pouvoir rouvrir le garage du lycée Saint-Philippe.

« Se découvrir »

Sur place, on lui a dit : « On a aussi un souci mécanique dans une briqueterie. » Va pour la briqueterie. « On a carrément démonté la machine, explique-t-il. Je suis revenu avec des pièces défectueuses ici. Je les ai commandées. Ils les ont payées. »
« Souvent, on part pour une mission très définie et, sur place, il faut s'adapter. » De quoi faire un peu peur aux retraités éventuellement intéressés pour rejoindre Agir ? « Tout le monde n'est pas fait pour ça, mais beaucoup de gens ne se connaissent pas, estime Michel Lemercier. Ils se découvriront. »
Renseignements au 05 45 90 00 80 ou sur le site Internet de l'association : www.agirabcd.org
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 29/11/2010 09:09:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.