REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
les Écoles de l’espoir se servent du sport pour alphabétiser les enfants des rues

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DE LA GUINEE -> Info sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 17/01/2011 10:43:27    Sujet du message: les Écoles de l’espoir se servent du sport pour alphabétiser les enfants des rues Répondre en citant

Quand ils ne s’en footent pas...

Soutenues par des footballeurs professionnels, les Écoles de l’espoir se servent du sport pour alphabétiser les enfants des rues et leur donner un métier.

Matchs de charité entre stars du ballon rond. Projets humanitaires en pagaille qui restent lettre morte une fois les caméras éteintes et les micros rangés. Écoles de football dans le tiers-monde qui, sous couvert d’instruction, produisent en batterie du jeune joueur à vendre au plus offrant...
Quand l’élite du football entend faire le bien dans le monde, les promesses sont souvent très clinquantes, mais les réalisations peu reluisantes.
Pour dénicher du solide, du concret, il faut fuir les opérations lancées à grand renfort de campagne de communication, le charity business made in ballon rond. Alors, on tombe parfois sur des pépites qui scintillent, dans l’ombre.
C’est le cas des Écoles de l’espoir (1). Elles sont nées il y a cinq ans de la rencontre d’une chargée de mission de l’Unesco préoccupée par le sort des enfants des rues en Afrique et d’un international français, désireux de rendre utile l’argent gagné sur les terrains de la Premier League anglaise (notre édition du 1er juin 2006).

Grâce à l’impulsion donnée par Marie-Josée Lallart et Mikaël Sylvestre, des établissements ont pu essaimer à travers le monde. Avec à chaque fois la même recette : s’appuyer sur le sport, le foot en particulier, pour faciliter les contacts entre les enfants dans la misère et leurs futurs éducateurs formateurs employés par des associations locales. « On est contre les écoles de foot qui s’ouvrent un peu partout pour produire des joueurs. Pour nous, le ballon, c’est d’abord un liant », explique en préambule Marie José Lallart.
Après quatre ans de fonctionnement, la première école de l’espoir, à Kankan en Guinée, vient de voir sa première promotion de vingt-cinq enfants anciens pousseurs de charrette partir pour voler de ses propres ailes.
Pour ces jeunes de dix-sept ans, fini la rue, la maltraitance ou les nuits passées sur les berges du fleuve. Ils sont désormais instruits et ont été récompensés par Sylvestre lors d’une très symbolique cérémonie de remise des diplômes. Pour chacun de ces enfants, il est désormais possible de songer à un avenir grâce à un apprentissage effectué dans le secteur de la mécanique, de la charpenterie ou encore de la plomberie. Et trois enfants sont appelés à continuer des études à un niveau supérieur.

C’est nanti de ces bons résultats que Kankan a fait des émules sur le continent africain. Au Sénégal, à M’Bour, mais aussi au Niger dans la banlieue de Niamey, où l’école de Koira Teguy créée avec une fondation locale accueille depuis trois ans 180 enfants de 11 à 18 ans dont les parents sont handicapés.
Sur place, lors de l’inauguration des lieux, le joueur, par ailleurs père de trois filles, a martelé une fois de plus les leitmotivs de son implication : faire de « l’éducation des enfants une priorité » et se battre parce que les « enfants d’Afrique méritent les mêmes chances que ceux qui vivent en Occident ».
Au Niger, cela passe désormais par une mécanique bien rodée : instruction de base le matin ; l’après-midi formation de couture et de cuisine traditionnelle pour les filles, de menuiserie pour les garçons, et production de savon liquide ou de mayonnaise pour faire fonctionner le centre.

Ailleurs, l’association chapeaute un centre pour orphelins au Laos, travaille à l’ouverture d’une école de tissage traditionnel au Mexique ouverte à de petites Indiennes zapotèques.
Enfin à Haïti, l’école de la Croix-des-Bouquets à Port-au-Prince, destinée à former soixante enfants aux métiers du bâtiment, doit être inaugurée en février.
Toutes ces actions sont financées avec l’aide de fondations locales ou européennes, et surtout grâce aux deniers personnels de Mikaël Sylvestre. Dernièrement, le défenseur a obtenu que ses coéquipiers du club londonien d’Arsenal et des joueurs de Chelsea cèdent un jour de leur salaire en 
faveur du projet haïtien.

Au total, 170 000 euros ont 
été récoltés.
Mais d’autres joueurs s’engagent également sur le long terme, comme Armand Traoré qui évolue depuis l’an der-
nier à la Juventus de Turin 
en Italie.

Des aides qui s’accumulent par-ci par-là, mais qui ne sont jamais de trop. « On ne manque pas de projets, sourit Marie José Lallart. En revanche, on cherche le soutien de toute personne qui a envie de s’impliquer. Il ne s’agit pas seulement de donner de l’argent, mais de suivre une école sur le long terme. »
Si le ballon rond fait boule de neige, de nouvelles écoles au Burkina Faso, en République démocratique du Congo, au Brésil ou en Tunisie pourraient sortir de terre.
(1) Les Écoles de l’espoir ont 
aussi créé Foot2Pass, une série 
de 98 cartes à jouer au nom 
des plus grands clubs européens. 
Sur chaque achat de ces cartes (1 euro le pack), 10 centimes 
sont reversés à l’association.

Stéphane Guérard
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 17/01/2011 10:43:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DE LA GUINEE -> Info sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.