REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
violences sexuelles subies au cours d’attaques massives. msf

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CONGO -> info sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 14/02/2011 10:56:32    Sujet du message: violences sexuelles subies au cours d’attaques massives. msf Répondre en citant

On n'arrête pas les viols avec des médecins
Par Olivier Falhun

En République démocratique du Congo, près d’une centaine de personnes ont été soignées le mois dernier par MSF à la suite de violences sexuelles subies au cours d’attaques massives.

La nuit du 1er janvier dernier, plusieurs dizaines de femmes ont été violées pendant l’attaque d’une municipalité dans le Sud Kivu. À l’hôpital de Fizi, les équipes médicales MSF ont accueilli 33 femmes victimes de viols. Deux personnes ont par ailleurs été gravement blessées et transférées dans un autre hôpital.

Entre le 19 et le 21 janvier, l’ONG a également prodigué des soins spécialisés à plus d’une cinquantaine de personnes violées dans la même province. Le 19 janvier, c’est aux environs de Nakatete qu’un groupe de femmes, d’hommes et d’enfants est tombé dans une embuscade, tandis qu’il revenait du marché. Détenus en otage toute la journée, tous ont subi le même sort: des viols répétés, un traitement dégradant et le vol de leurs vêtements et effets personnels. Le lendemain, onze femmes étaient à leur tour attaquées et violées par des hommes armés à Kitumba.

© Guillaume Le Duc : MSF L’ampleur des viols et des violences sexuelles n’est pas une nouveauté en RDC. La médiatisation du phénomène a d'ailleurs permis à MSF d’obtenir de réelles avancées dans la prise en charge médicale de ses patients au cours des dix dernières années. Cette mise au jour reste aussi essentielle pour générer une prise de conscience, quand le viol et les violences à caractères sexuelles sont majoritairement ignorées ou passées sous silence.

Pourtant, la médiatisation de ce type de violence provoque toujours certaines réticences parmi les humanitaires, notamment quand la mise en avant d’un événement particulier risque d’être interprétée comme une augmentation soudaine et massive du nombre de cas. En réalité, tout juste peut-on savoir à un moment et un endroit donnés combien de victimes de violence sexuelle (VVS) ont été reçues en consultation par les équipes soignantes. La peur, le sentiment de honte, le risque de stigmatisation ou de représailles expliquent en partie le refus des personnes violentées sexuellement de se faire connaître, comme la difficulté à déterminer avec précision le nombre de victimes et l’ampleur de ce type de violence.

En situation de conflit, la propagande et le risque de récupération politique peuvent aussi dissuader les acteurs de secours enclins à médiatiser ce type de violence. Chargée de recherche à MSF, Francoise Duroch nous rappelle ainsi la part d’instrumentalisation des viols, utilisés dans la propagande et la politique d’incitation à la haine raciale menées par exemple au Rwanda en 1994. De la même manière, Antoine Garapon et Muhamedin Kullashi, auteurs d’un article sur le Kosovo et les ressorts du discours de Haine (non disponible en ligne), se souviennent d’une propagande hautement médiatisée à l’époque et présentant «le viol des femmes serbes par les Albanais comme un fait fréquent, quotidien, massif». Pour les deux auteurs, «le viol de la femme serbe, dans son innocence et sa fragilité face à la violence barbare de l’Albanais, devait symboliser le viol de la terre sainte du Kosovo».

A l’est de la RDC, le conflit qui prévaut dans les régions du Kivu procède d’un entrelacs d’enjeux économiques et politiques que les questions liées aux VVS tendent à masquer. Les ONG se sentent alors plus à l’aise à considérer et à désigner ce type de violence comme une arme de guerre, quitte à délaisser d’autres aspects du phénomène, notamment les rapports de domination entre les sexes. Pour Véronique Moufflet, anthropologue à l’EHESS, cette forte inclination participe également d’une manipulation politique de la question du viol, notamment de la part des associations locales proches des partis en conflit. «Puisque les violences sexuelles sont, de l’avis de tout le monde, imputables aux factions armées, les associations désignent, comme principal si ce n’est unique responsable des agressions sexuelles, les groupes armés affiliés à leurs ennemis politiques» écrit l’anthropologue. Pire, pour l’auteur d’un article intitulé «Le paradigme du viol comme arme de guerre à l’est de la RDC», l’ensemble des intervenants dans la lutte contre les violences sexuelles n’envisagent la question que sous l’angle du conflit, niant tout problème endémique au risque d'abandonner de nombreuses victimes à leur sort. Cette restriction augmente encore «la honte, voire la culpabilité» de toutes celles qui ont été violées dans d’autres circonstances.

Sur un sujet aussi sensible, Véronique Moufflet prend soin d’anticiper tout risque de malentendu ou de manipulation de ses propos. A ceux qui voudraient expliquer les viols commis en RDC par la «sauvagerie innée d’une population désinhibée par l’impunité régnante», elle oppose la pérennité d’une situation de violence généralisée dont l’ampleur des violences sexuelles est un reflet. D’après l’anthropologue, en RDC, «la violence est devenue, dans les représentations, sinon dans les pratiques collectives, le seul moyen de progresser dans l’échelle sociale, voire même d’y poser le pied».

Ces précisions et mises en garde n’empêchent pourtant pas Margot Wallström, représentante spéciale des Nations unies pour les violences faites aux femmes et aux enfants dans les conflits, de désigner aujourd’hui la RDC comme la «capitale mondiale du viol». Pour Françoise Duroch, ce type de discours et l’inflation des chiffres ne rendent pas service aux Congolais. «La communication outrancière des organismes internationaux mais aussi des médias alimente les fantasmes. Et si cette stratégie est destinée à obtenir des financements, force est de constater que les fonds collectés peinent à garantir aux victimes un accès à des soins medicaux d’urgence, comme la pilule du lendemain ou le traitement des MST.»

Ces lacunes dans la prise en charge médicale des VVS dépassent toutefois très largement le cadre du Congo, nous interrogeant moins sur l’ampleur du phénomène des violences sexuelles que sur l’attention qui leur est portée: Françoise constate ainsi qu’«une enfant violée aujourd’hui entre Annemasse et Genève n'obtient que difficilement, et après bien des obstacles, la consultation dont elle a besoin».

/ MSF
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 14/02/2011 10:56:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU CONGO -> info sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.