REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
protection de l’environnement au conseil général du Haut-Rhin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 16/05/2011 08:18:44    Sujet du message: protection de l’environnement au conseil général du Haut-Rhin Répondre en citant

Pendant une vingtaine d’années, Philippe Arnold a porté l’idée de la protection de l’environnement au conseil général du Haut-Rhin. Aujourd’hui, il œuvre pour le développement local au Burkina Faso.

Il y a trois ans, Philippe Arnold a pris le large. Il a quitté l’univers de l’administration française pour diriger la Fondation Dreyer au Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres du monde. Quand il repose ses pieds sur sa riche terre natale, il éprouve le besoin de « témoigner des richesses de ces peuples qu’on dit pauvres, et les faire fructifier. »

Les richesses ? Il ne les mesure pas à l’aune du PIB, Produit intérieur brut, mais à celle du BIB, Bonheur intérieur brut : « Ce ne sont pas les ordinateurs, les voitures et le nucléaire qui nous rendront heureux. Ici, les valeurs dominantes sont l’argent, la bourse, la réussite. Et l’on vit le stress, la dépression, la délinquance… Au Burkina Faso, la joie de vivre est immense, malgré la pauvreté. Grâce à ces valeurs profondes que sont la solidarité familiale, le respect des anciens, la recherche de la sagesse, les rituels collectifs. »

Faire fructifier les richesses des pays pauvres ? Oui, mais pas selon le modèle colonialiste et capitaliste. Ni même selon le modèle classique des institutions internationales ou des grandes ONG qui placent les régions pauvres sous perfusion et saupoudrent les aides. « La Fondation Dreyer sort des sentiers battus, avec un projet d’aide au développement porteur d’avenir ». Elle a été créée en 2001 par Gisbert Dreyer, un architecte munichois fortuné, qui, il y a une quinzaine d’années, « s’est rendu compte qu’il ne pourrait pas être au volant de plusieurs grosses voitures à la fois. Il est tombé de son cheval vapeur et a pris le chemin de Damas qui l’a conduit à Dano, au Burkina Faso. »

Quand Philippe Arnold a découvert l’existence de cette fondation au fil de la lecture des offres d’emploi, peu après son licenciement des Dominicains de Guebwiller, il ne pouvait qu’être séduit par le projet. Sa candidature au poste de direction ne pouvait que plaire à la Fondation Dreyer : un biologiste de formation, ingénieur écologue de métier, avec longue expérience de la direction de services au conseil général du Haut-Rhin et de conseiller technique au ministère de l’Environnement, trilingue français-allemand-anglais de surcroît.

Sa mission : diriger la Fondation à Dano, avec une agronome et un ingénieur en bâtiment allemands, avec 35 employés locaux (techniciens de l’eau, agronomes, jardiniers, administratifs) et une vingtaine d’enseignants. « Gisbert Dreyer veut apporter une contribution à la paix dans le monde et à l’entente entre les peuples par l’éradication de la pauvreté et de l’ignorance ». Pragmatique, le mécène allemand concentre tous ses moyens en un seul lieu : un territoire de 600 km² autour de la ville de Dano, 45 000 habitants, et des 22 villages alentours. Et envisage son action dans la durée.

Parmi ses premières actions : la construction d’un barrage pour assurer l’approvisionnement des habitants en eau potable et l’irrigation des cultures, la rénovation du lycée, la construction d’écoles primaires et de cantines, l’ouverture d’un centre de formation et de recherche scientifique pour les autochtones et les étrangers… « Il s’agit avant tout de satisfaire les besoins de base : eau, nourriture, soins, habitat, éducation. Et de rendre les populations autonomes ».

L’action de la Fondation porte ses fruits. Le développement économique est local, et non au profit de multinationales. Quelque 90 paysans nourrissent 3 500 personnes : formés aux méthodes de l’agroécologie de Pierre Rabhi, ils ont amélioré leur productivité, sans pesticides. Ils se structurent en coopératives, apprennent à conserver et valoriser leurs produits, versent une contribution au-delà d’un certain revenu pour faire fonctionner les écoles maternelles et dispensaires. Des adultes demandent spontanément des cours d’alphabétisation. L’accès à l’école, encore trop petite, ne dépend plus des relations, mais du tirage au sort et du respect de l’égalité entre filles et garçons, entre familles avec ou sans revenus. Les 300 plantes médicinales de l’arboretum perpétuent la pharmacopée traditionnelle. La production d’huile de Jatropha curcas, un agrocarburant, ne sert qu’à remplacer le bois de chauffe devenu rare et de l’électricité en milieu rural.

« Nous travaillons dans un esprit non pas de donneur de leçons mais de partage : nous avons autant à apprendre à ces cultures que nous pouvons leur apporter », souligne Philippe Arnold. Sous l’arbre à palabres, il écoute les vieux sages. Et quand une connaissance meurt, il participe aux trois jours de funérailles. « J’apprends à grandir en humanité, à concevoir une autre idée du progrès qui permette à l’homme de faire partie du grand tout en harmonie. L’étalon ne doit plus être l’argent, mais l’amour. Il y a dix ans, je n’aurais jamais osé dire cela. Nous devons impérativement changer notre manière de concevoir les rapports entre les humains et notre rapport avec le monde vivant qui nous entoure pour simplement faire tourner le monde bien rond sur notre Terre-Père-Mère. »

Un changement vers ce qu’il nomme « la frugalité heureuse », « une frugalité incontournable à l’avenir en occident ». L’expérience de Dano, qui attire la curiosité de nombre de chercheurs de tous pays, n’est-elle pas qu’une goutte dans l’océan ? « Un Africain m’a dit : tu dois déposer une goutte d’eau à travers laquelle tu verras la mer. » Gisbert Dreyer, espère que cette expérience « fera école dans d’autres régions du Burkina, de l’Afrique et du monde… » Enthousiaste, et convaincu du projet, Philippe Arnold ne l’idéalise pas : « Il y a des difficultés, des jalousies, de la corruption, comme partout ». Il y voit une utopie qui permettra aux Africains de maîtriser eux-mêmes leur avenir. Et il rappelle que Burkina Faso signifie littéralement « patrie des hommes intègres ». Encore une valeur à promouvoir.

Y ALLER « Faire fructifier les richesses de ceux qu’on dit pauvres », conférence de Philippe Arnold, au rendez-vous éco-citoyen du Cine du Moulin, rue la Savonnerie à Lutterbach, mardi 17 mai à 20 h. Entrée libre, corbeille au profit de la Fondation Dreyer.

SE RENSEIGNERwww.dreyerstiftung.de
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/05/2011 08:18:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> PROJET FINANCEMENT ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE -> URGENCE AFRIQUE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.