REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
les 100 jours du gouvernement ivoirien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DE LA COTE D'IVOIRE -> info sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 18/10/2011 09:21:10    Sujet du message: les 100 jours du gouvernement ivoirien Répondre en citant

A la Une : les 100 jours du gouvernement ivoirien

Par Frédéric Couteau

Beaucoup de commentaires dans la presse ivoirienne et dans les journaux de la sous-région après le séminaire gouvernemental qui vient de s’achever à Abidjan. Un séminaire destiné à faire le point sur l’action de l’équipe au pouvoir menée par le président Ouattara et le Premier ministre Soro.

« Le gouvernement s’engage à faire plus », titre L’Inter . « Faire plus pour soulager les populations ivoiriennes meurtries par une décennie de crise militaro-politique. Alors selon les dires d’Alassane Ouattara lui-même, relève L’Inter, « l’autorité de l’État est restaurée sur la quasi-totalité du territoire national. L’environnement économique et des affaires s’est normalisé avec le fonctionnement des banques et établissements financiers et la reprise des activités dans les autres secteurs. Le retour sur la scène internationale est amorcé. »

De plus, souligne L’Inter, le chef de l’Etat a salué « l’assainissement progressif du cadre de vie des populations ivoiriennes, la restauration des infrastructures et services sociaux de base avec la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgences, dans les domaines de l’eau potable, de l’électricité, de la salubrité et de la santé avec la gratuité des soins, même si cette composante reste à parfaire sur le terrain. »

Pour Nord-Sud , « tous les ministres de la République sont sur la bonne voie. Le satisfecit qui se dégage tire incontestablement son explication de la solidarité qui a prévalu, durant ces trois mois, entre MM. Ouattara et Soro et leurs ministres. »

La presse bleue, la presse d’opposition, n’a évidemment pas la même analyse… « Soro, Bédié, Ouattara, un pouvoir qui se cherche à la tête d’un pays qui coule ! », s’exclame Le Temps . « Depuis l’avènement de ce trio iconoclaste et hétéroclite à la tête de notre pays, chaque jour qui passe vient fragiliser encore plus les minces espoirs que certains naïfs avaient placés dans les illusions qu’il est arrivé à faire prospérer », dénonce Le Temps. « Ils se partagent aujourd’hui le pouvoir en Côte d’Ivoire et entendent faire la justice sur des faits issus d’une crise dont ils sont les principaux responsables et réconcilier des Ivoiriens qu’ils ont passé tout leur temps et énergie à diviser pendant 18 ans (…). »

Le hic de la réconciliation

Dans la sous-région à présent, la presse burkinabé salue sans surprise le travail accompli par Alassane Ouattara et son équipe. Ainsi, pour Le Pays, « la note de globale satisfaction qui s’est dégagée des exposés des différents ministres n’est nullement exagérée dans la mesure où ce qui s’apparentait, au plus fort de la crise comme une vue de l’esprit, à savoir la paix et la stabilité, est désormais une réalité».

Pour L’Observateur , « il faut d’abord saluer cette initiative, et l’institutionnalisation de sa périodicité (3 mois), qui permettra de ne pas naviguer à vue ou, pire, de dormir sur les acquis. » Ensuite, relève le quotidien burkinabé, « au détour de cette halte gouvernementale, il a été possible de récapituler les actions engrangées, notamment le retour de la bonne gouvernance, la constitution du puzzle institutionnel de la République et la sécurisation progressive du pays (…).

A la vérité, poursuit L’Observateur, ces 100 jours d'activités du gouvernement ont traduit le retour par petites touches du ADO des années 90, c’est-à-dire du premier Premier ministre du président Houphouët-Boigny. (…) L’économiste qu’il est reconstruit patiemment le pays, mais pour que l’édifice ne s’écroule pas, prévient L’Observateur, il lui faudra tenir compte du terreau encore friable de la réconciliation. C’est le ventre mou de son pouvoir. »

Les pro-Gbagbo sceptiques…

Justement, cette réconciliation est encore loin d’être sur les rails, relève pour sa part Guinée Conakry Infos. Le site d’information guinéen est allé enquêter à Accra au Ghana, où quelque 20.000 ivoiriens pro-Gbagbo sont toujours exilés. « Beaucoup d’entre eux souhaitent rentrer dans leur pays, constate le site, mais ils redoutent des poursuites judiciaires ciblées et orientées et doutent qu’il leur soit permis de mener librement leurs activités, notamment politiques.

Ils fondent leur scepticisme sur l’attitude du président ivoirien qui, selon eux, confine à l’acharnement contre tous ceux qui s’étaient alignés derrière l’ancien président, Laurent Gbagbo. » Pour Guinée Conakry Infos, « incontestablement, Alassane Ouattara a réussi à initier de grandes réformes dans les domaines structurels, mais il lui faut faire davantage en matière de réconciliation nationale. Ceux qui ne partagent ses vues et ses positions doivent être rassurés et mis en confiance. Cela peut valablement passer par les caractères de transparence et d’équité, qui devront être ceux du scrutin législatif du 11 décembre prochain. »

Enfin, autre caillou dans la chaussure de Ouattara, relève cette fois le site d’information Fasozine : les problèmes de sécurité, notamment dans l’ouest du pays. Fasozine qui s’appuie sur un récent rapport des ONG Oxfam et Care selon lequel « la situation est toujours très précaire et la population touchée par le conflit, en particulier à l’ouest du pays, a toujours besoins d’assistance et de protection. » Pour Fasozine, « l’urgence humanitaire met en péril les retours et la réconciliation. »

rfi
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 18/10/2011 09:21:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DE LA COTE D'IVOIRE -> info sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.