REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
VIH du Togo

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU TOGO -> ASSOCIATION INSCRITE AU ROA VIABLE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 04/01/2012 11:08:06    Sujet du message: VIH du Togo Répondre en citant

Chers Tous,
Tout en vous remerciant de vos différents apports dont a bénéficié notre organisation pour la réalisation des actions de promotion, protection et défense des droits des femmes vivant avec le VIH du Togo; veuillez recevoir nos vœux les meilleurs pour vos organisations et toutes vos familles. par le présent nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance de notre rapport d'activité exercice 2011, ci-joint fichier attaché.
cordialement

OURO-TAGBA Rafihatou
Directrice Exécutive
Femme Plus Togo
Tél: +228 90 07 59 79
Mail: ourorafi7@yahoo.fr

.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
RAPPORT DES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION FEMME PLUS TOGO (AFPT) EXERCICE 2011 Adopté, le 27 Décembre 2011 à Lomé - Togo L’ASSEMBLEE GENERALE
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
II
Introduction Etant donnée qu’aucune société n’évolue sans l’intervention d’une femme, la femme est aujourd’hui au centre du développement du monde en général et de son pays en particulier. Pour cela aucune société ne peut se construire sans la participation efficace et efficience de la femme, d’où les objectifs principaux de l’Association Femme Plus Togo : promotion, protection et défense des droits fondamentaux des femmes vivant avec un handicap dans le renforcement dans leur leadership, ce qui a amené l’Association a exécuter des programmes d’activités par des subventions tels : le projet d’accès à la justice aux femmes vivant avec le VIH au Togo, financé par Urgent Action Fund-Africa pour la période du 11 Mars au 11 Juin 2011 ; la sensibilisation sur le SIDA dans la région des Plateaux et la formation des femmes para juristes dans la période de Mai 2011 à Avril 2012 ; financé par AWDEF(African Women’s Development Fund), la mesure pour la promotion du leadership des femmes séropositives dans le processus de la lutte contre le VIH à travers le respect des droit des femmes séropositives du Togo dans période du 01 Octobre 2011 au 05 Janvier 2012 ; financé par le NED (National Endowement for Democratie), coordonnée par AZUR Développement Congo. En effet pour que les femmes séropositives, les filles mères, les veuves et les orphelins retrouvent jouissance de leurs droits par l’application des procédures judiciaires par mes différentes juridictions de notre pays.
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
III
HISTORIQUE DES PROGRAMMES EXECUTES DE FEMME PLUS TOGO Selon le rapport de l’ONUSIDA, les femmes sont plus vulnérables à l’infection au vih que les hommes. Cette vulnérabilité vient du fait que sur le plan juridique, social et économique, la vulnérabilité des femmes à l’infection et les conséquences qui en découlent sont directement alimentées par les violations des droits fondamentaux, au premier rang desquelles la discrimination à l’égard des femmes et les violations qui créent et entretiennent la pauvreté. Au Togo, il existe une loi, la loi N°2010-018 modifiant la loi N°2005-012 du 14 décembre 2005, portant protection des personnes en matière de vih/SIDA, délibérée et adoptée par l’Assemblée nationale et promulguée par le Président de la République togolaise. Mais la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH/SIDA continuent de façon flagrante. Ces lois ne sont pas vulgarisées et bien connues par les PVVIH eux-mêmes. A cet effet, l’Association Femmes Plus-Togo, une association de femmes vivant avec le vih/SIDA au Togo, voudrait à travers le présent projet, initier un programme de sensibilisation et de formation sur les droits et devoirs des personnes vivant avec le VIH/SIDA afin de permettant aux femmes vivant avec le VIH/SIDA de connaitre leurs droits et devoirs et s’en approprier. Cela contribuera à réduire de façon significative les discriminations et stigmatisations envers les personnes séropositives en général et les femmes séropositives en particulier, y inclus les enfants orphelins vulnérables (OEV). Il s’agit alors de lever entre autres, les problèmes de méconnaissance de la loi N°2010-018 modifiant la loi N°2005-012 du 14 décembre 2005, portant protection des personnes en matière de vih/SIDA, délibérée et adoptée par l’Assemblée nationale et promulguée par le Président de la République togolaise, de former, créer et mettre en place, au sein de toutes les organisations de lutte contre le vih/SIDA au Togo, un pool de femmes para-juristes doté de toute capacité juridique et intellectuelle nécessaire pour protéger et défendre les droits des femmes séropositives. Nous en sommes convaincu que nos programmes sont et reste le seul moyen d’être plus proche de la cible que protège la loi N°2010-018 modifiant la loi N°2005-012 du 14 décembre 2005, portant protection des personnes en matière de vih/SIDA, afin de l’offrir le meilleur climat d’épanouissement pour vivre positivement leur situation avec pour conséquence directe l’augmentation des tests de dépistage et la régression de l’infection à vih et l’atteinte de l’objectif Zéro. .
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
IV
I/ LES ACTIVITES REALISEES SUR SUBVENTTIONS DES PARTEANAIRES FINANCIERS AU COURE DE L’ANNEE 2011
1- PROJET POUR L’ACCES A LA JUSTICE AUX FEMMES SEROPOSITIVES AU TOGO
Le dit projet qui a connu l’entière subvention de Urgent Action Fund-Africa (UAFA) avait pour objectifs de :
- Assister 29 femmes séropositives de la région de la centrale (Sokodé) victimes d’abus de droits et ayant manifestées le désir d’ester en justice, pour retrouver jouissance des droits.
- Mobiliser les femmes séropositives des associations de femmes vivant avec le VIH/SIDA a connaître d’avantage leurs droits 340 femmes ont été mobilisées
- Documenter et rédiger le rapport sur les cas de violation des droits des femmes séropositives au Togo, dans le cadre du rapport de l’Examen Périodique Universel sur la période 2007 – 2011, pour le compte de l’évaluation du Togo par ses paires en matière du respect des droits humains dans notre pays.
2- PROJET DE SUBVENTION SUR LE SIDA DANS LA REGION DES PLATEAUX ET FORMATION DES PARA JURISTES
Ce projet était financée par African Women’s Development Fund (AWDF) avait pour objectif principal la sensibilisation sur SIDA dans la région des Plateaux et la formation des para juristes. Dans ce cadre plusieurs activités ont été menées : -Sensibilisation des femmes sur le VIH/SIDA dans les 11 préfectures de la région des Plateaux, -Formation des soixante femmes para juristes dans la région, -Mission de suivi des activités de sensibilisation et de restitution des acquis de la formation -Soumission du rapport a mis parcours des activités du projet. ACTIVITE 01 : Formation de para juristes Cette formation a consisté de former 60 femmes séropositives de la région des Plateaux, les participantes à la dite formation sont issues de quatre associations locales des femmes vivant avec un handicap, VIH/SIDA qui sont : CRAC, Association CRAPEF, AKARALE, CREJE. Elle a eu lieu dans la salle de réunion de la coalition des ONG et Associations de la région des plateaux qui a durée 03 jours. Les participantes ont été édifiées sur les thèmes : Droits fondamentaux des femmes, la loi portant protection des personnes en matière de lutte contre le VIH/SIDA au Togo les procédures judiciaires en vigueur au Togo, le leadership féminin, les techniques de communication. A la fin de la formation, les participantes ont fait un certain nombre de recommandations dont : Assistance judiciaire aux femmes séropositives victimes de violation des droits, des action de plaidoyer à l’intention des décideurs et des instances judiciaires du Togo pour un meilleur accès à la justice aux femmes séropositives victimes de leurs droits.
- A la fin de l’atelier de formation, les femmes para juristes formées ont organisé quatre séances de restitution des acquis de la formation dans les associations dans le souci de multiplier et impliquer activement et collectivement un nombre important afin de mettre fin à
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
V
toutes les formes de violations des droits des personnes en matière de lutte contre le VIH/SIDA dans la région des plateaux - Une mission de suivi des activités de sensibilisation et de restitution des acquis de la formation a été réalisée à Atakpamé et Anié pour constater le niveau de l’implication des bénéficiaires et recueilli leurs impressions aussi échanger avec toutes celles qui sont impliquées au projet s’il y a un réel changement dans leurs comportement en matière de la prévention du SIDA, pour elles et de leur entourage. ACTIVITE 02 : Sensibilisation sur le SIDA Une première série de 05 séances de sensibilisation a eu lieux dans les préfectures suivantes de la région des plateaux : Ogou, Badou, Anié, Akébou ET Amlamé de Juin à Octobre 2011, avec un regroupement de plus 150 femmes, les messages véhiculés par les oratrices furent : les méthodes de préventions du VIH/SIDA impliquant forcement le respect des droits sexuels et reproductifs des femmes, en fin comment vivre avec le VIH/SIDA. 3- MESURE POUR LA PROMOTION DU LEADERSHIP DES FEMMES SEROPOSITIVES DANS LE PROCESSUS DE LA LUTTE CONTRE LE VIH A TRAVERS LE RESPECT DES DROITS DES FEMMES SEROPOSITIVES DU TOGO Notre projet avait pour objectifs, premièrement d’assister 18 femmes et filles vivant avec le VIH/SIDA, victimes de violation de leurs droits fondamentaux qui souhaitent retrouver jouissance de leurs droits ; en second, mobilisation de 200 femmes séropositive à connaître d’avantage leurs droits et les procédures judiciaires pour leurs meilleurs promotion, protection et défenses. ACTIVITE 1 : deux réunions de plaidoyer pour la promotion, la protection et le respect des droits des femmes vivant avec le VIH/SIDA Pour le compte de cette activité, nous avions organisé et réalisé deux réunions de plaidoyer d’une ½ journée chacune les 15 et 16 Novembre 2011 à Atakpamé, chef lieu de la région des Plateaux pour élucider des principes des droits humains et de la déontologie du métier du personnel soignant de la santé, de leurs informer sur les dispositions pénales prévues par la loi. Et informer sur les droits des femmes séropositives de la mise en application de la loi sur l’assistance judiciaire de droits des personnes en matière du VIH/SIDA.
La première réunion de plaidoyer a eu lieu au centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpamé pour le mauvais accueille et la stigmatisation à l’égard des personnes vivant avec le VIH/SIDA. Cette réunion a eu lieu au CHR d’Atakpamé le 15/11/2011et a permis à 26 personnes d’y participer, (04) provenant de la direction régionale de la santé des plateaux, du CHR d’Atakpamé ; (20) femmes vivant avec le VIH/SIDA représentant les associations des personnes vivant avec le VIH/SIDA à savoir : Femme Plus Togo, Assistance Plus Togo, CRAC, CRAPEF, AKARALE, Croix Rouge, CREJE(02) personnes, un expert aux droits associé au forum des droits des Femmes vivant avec un handicap et la directrice Exécutive de l’Assistance Plus Togo. Cet échange avait permis à un échantillon de personnes vivant avec le VIH/SIDA victimes, de témoigner sur les mauvaises pratiques du personnel soignant à leur endroit au CHR d’Atakpamé notamment : le mauvais accueil, le retard aux soins, le bilan médical des analyses est très limité à (05) personnes et après les portes du laboratoire sont fermées au nez des patients sans une explication, pas même du suivi médical pour les personnes séropositive, le décès de personne vivant avec le VIH/SIDA, suite à une négligence
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
VI
notoire relative à son statut sérologique, divulgation du statut sérologique des personnes infectées par le VIH/SIDA. Le directeur du CHR Mr. Olivier KADANGA a eu à présenté toutes ses excuses aux familles dont les personnes ont été victimes tout en prenant les dispositions à venir. Au cas où cela répètera, que les patients n’hésitent pas à frapper les portes des responsables administratifs pour dénoncer ces mauvaises pratiques du personnel soignant. Doré n’avant, créer un cadre de concertation permanent entre les personnes vivant avec le VIH/SIDA et le CHR d’Atakpamé afin d’obtenir un terrain d’attente pour corriger ces erreurs. Le directeur du CHR a promis former et recycler le personnel soignant sur la déontologie de leur métier. La seconde réunion de journée de plaidoyer a eu lieu au palais de justice, en présence du président du Tribunal des Grandes Instances d’Atakpamé, (20) femmes vivant avec le VIH représentant les associations des personnes vivant avec le VIH/SIDA à Atakpamé (Femme Plus Togo, Assistance Plus Togo, CRAC, CRAPEF, AKARALE, Croix Rouge, CREJE, (02) personnes un expert aux droits associé au forum des droits des Femmes vivant avec un handicap et la directrice Exécutive de l’association Assistance Plus Togo. Mr Nayo Awoulmère avait rappelé le contexte ayant conduit à la saisine des instances internationales de défense des droits de l’homme et celui des personnes vivant avec le VIH/SIDA en particulier. Il avait également expliqué aux membres de la délégation la procédure judiciaire tout en nous rassurant de traiter les plaintes déposées avec équité afin que la justice soit faite. Au total (1Cool plaintes ont été déposées contre le personnel soignant du CHR d’Atakpamé, des pasteurs, des imams, qui refusent de marier les séropositives, des patrons et des patronnes d’atelier de coiffure, de couture exerçant à Atakpamé qui n’admettent pas les apprentis vivant avec le VIH/SIDA d’apprendre un métier. Ceci dans le but d’améliorer les droits de l’homme des personnes vivant avec le VIH/SIDA dans la région des plateaux. ACTIVITE 02 : Mobilisation communautaire des femmes séropositives à vulgariser d’avantage leurs droits et à connaître les procédures judiciaires.
La mobilisation communautaire s’est tenue dans cinq (05) localités le 25/11/2011 à savoir : à Elavagnon à l’antenne de la Croix Rouge de 08 heure à 10 heure avec cinquante quatre (54) femmes vivant avec le VIH/SIDA et cinq (05) hommes séropositifs sur un total de 59 PVVIH; à Badou dans l’après midi de 15 heure à 17 heure à l’antenne de la Croix Rouge avec cinquante (50) femmes séropositives et huit (0Cool hommes sur un total de 58 PVVIH. La même séance de mobilisation a eu lieu à Anié au siège de AJS le 26/11/2011 avec une mobilisation de cinquante trois (53) femmes vivant avec le VIH/SIDA et dix (10) hommes de même statut sérologique que les femmes sur un total de 63 PVVIH. Cette séance de mobilisation a eu lieu à Kpalimé le 02/12/2011, sur un total de 74 PVVIH dont 61 femmes séropositives et 14 hommes au siège de croix rouge de 08 heure à 10 heure le même jour à Kpélé Adéta dans l’après midi de 15 heure à 17 heure. Avec un totale de 94 séropositifs dont 80 femmes et 14 hommes. La plus part des femmes participent aux groupes de paroles dans les associations et qui s’affichent sont dans les tranches d’âges situées entre 25 et 65 ans. Cette mobilisation communautaire se passait en présence de la coordinatrice du projet, assistée par les associations locales de lutte contre les IST et le VIH de ces localités (la présidente de l’association ALIS, de AJS, et la conseillère de croix rouge) ont pris tour é tour la parole. Dans ces préfectures où le taux de violation des droits des femmes séropositives sont à haut débit ; la mobilisation surtout à faire connaître d’avantage leurs droits et les procédures judiciaires dans le cadre de la vulgarisation de la loi portant protection des personnes en matière de lutte contre le VIH/SIDA la loi N° 2010-018 modifiant la loi N° 2005-012 du14 décembre au Togo. Ceci a suscité assez de questions pour afin de mieux
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
VII
comprendre et savoir dans quel pétrin que vivaient ces femmes séropositives. Toutes ces personnes avaient une grande motivation de dévoiler leurs faces et de s’exprimer sans crainte ni peur ni honte de leur situation de vivre avec un handicap. En effet, à Elavagnon où une femme veuve vivant avec le VIH/SIDA, sa famille a tenté de lui tuer à cause de son statut sérologique et ils ont vendu toutes ses terres ceux-ci pensant la mort imminente de cette femme. A Badou, une jeune fille mère était abandonnée par un enfant de 2 mois et demi par son époux et sa propre famille car elle était malade du VIH, la maladie s’est aggravée, elle a vendu sa machine à coudre pour se soigner et de s’occuper de son bébé qui ne jouit q’aucune assistance, suite à cela elle a perdu un oeil et est devenue borgne. ACTIVITE 03 : Assistance juridique aux femmes séropositives Au cours de la période de la période de réalisation du projet, nous avion finalisé et confirmé les plaintes de 22 femmes séropositives. Celles des auditions ont été faites au parquet les juges se sont en chargé dans la période du 15 au 28 Novembre 2011. II/ DIFFICULTES ET ATOUTS AU COURS DU PROGRAMME A/ LES DIFFICULTES RENCONTRES Nous avons eu à rencontrer des difficultés : - La mobilisation fut forte que le nombre obtenu dépassait le nombre prévu par le projet, de telle sorte que nous nous avions eu de difficultés à rembourser les frais de transport, car par limitation des lignes budgétaires. - Les hommes vivant avec le VIH se plaints car en matière de promotion des droits des personnes vivant avec le VIH/SIDA, seul les femmes sont soutenues ; et aurait souhaité que les hommes soient aussi inclut dans les programmes à venir. Car qu’on soit homme ou femme, remarquent que c’est parce qu’ils n’ont pas les moyens financiers qu’ils n’arrivent pas à se prendre en charge et il faux toujours dépendre, d’où viennent les injures, le mépris. B/ LES ATOUTS - Toutes ces personnes vivant avec le VIH/SIDA furent très fières d’avoir une opportunité de dévoiler leurs faces à leur communauté et au publique en particulier - Elles n’ont plus peur d’affronter les discriminateurs, de réclamer ce qui leur revient de droit et promettent de porter très haut le flambeau afin de combattre la discrimination et la stigmatisation, pour atteinte de l’objectif Zéro Thème de la journée Mondiale de lutte contre le VIH/SIDA - La mise en confiance des plaignantes par la présence des premiers responsables des associations des personnes vivant avec le VIH, lors de la réalisation des activités de terrains. - Au Tribunal de Grande Instance, le Président de tribunal a accéléré le processus des requêtes afin que la justice soit faite dans cette région des plateaux. - Nous avons réussi à établir un cadre d’échange permanent entre le personnel soignant et les bénéficiaires afin d’améliorer d’avantage leurs prestations en matière de soins de santé et de qualité. III/ LES RESULTATS OBTENUS Les résultats que nous avions obtenus : - 60 femmes vivant avec le VIH/SIDA sont devenues désormais de para juristes
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
VIII
- 64 femmes séropositives ont été judiciairement assistées et ont obtenu réparation des tords - Mobilisation communautaire et sensibilisation ont été réalisées dans toutes les préfectures de la région des plateaux auxquelles plus de 658 femmes séropositives ont participé, désormais elles connaissent parfaitement leurs droits fondamentaux et leurs devoirs - 998 femmes maîtrisent tous les contours des procédures judiciaires mise en place au Togo dans le cadre de la modernisation de la justice togolais. - Quatre réunions de plaidoyer ont été réalisées pour le respect et la promotion des droits des femmes séropositives. IV/ LES PERSPECTIVES En terme de perspectives nous : - L’accompagnement judiciaire aux femmes qui ont le désir de ester en justice pour réparations des tords. - Installation des cliniques judiciaires dans les 35 préfectures du Togo, pour servir de centres d’écoute et d’accompagnement des femmes victimes de toutes formes de violations des droits individuels et/ou collectifs. - Formation de para juristes dans les autres régions à savoir les régions Central, Kara et Savane - Faire le plaidoyer auprès des micros finances afin que les femmes séropositives puissent avoir accès aux crédits à faible taux de remboursement avec exemption de garantie comme condition d’obtention de crédits, pour le renforcement de leurs activités génératrices de revenus. CONCLUSION Bien que nos actions réalisées concours à l’atteinte des résultats du Plan Stratégique National de Lutte contre le VIH au Togo qui recommande l’encouragement des dialogues intra-communautaires en milieu rural et urbain ; la mise en place des activités génératrices de revenues et la vulgarisation de la convention des droits de la femme et tous les instruments juridique destinés à protégés les femmes Togolaises. Nous avons pu efficacement obtenir de meilleurs résultats à la fin de 2011 que grâce aux appuis financiers des partenaires précédemment cités.
.
Association des femmes vivant avec le VIH SIDA au Togo
Conseil - Assistance juridique - Prise en charge globale des PVVIH
BP 13533 Lomé- Togo (Afrique de l’Ouest)
Tel (00228) 23 38 70 69 Cel : 90 07 59 79 Email : femmeplustogo@yahoo.fr
Numéro d’enregistrement au ministère de l’administration territoriale : 1860
N° de Compte bancaire 00085820003 Banque Togolaise du Développement (BTD)
IX
ANNEXE SITUATION DES SUBVENTIONS REÇUES DE LA PART DES DIFFERENTS PARTENAIRES FINANCIERS POUR LE COMPTE DE L’EXERCICE 2011
DESCRIPTION DU PROJET/TITRE PARTENAIRES FINANCIER DUREE PROJET Et Localité d’Exécutions SUBVENTION ACCORDEE US $
PROJET POUR L’ACCES A LA JUSTICE AUX FEMMES SEROPOSITIVES AU TOGO
Urgent Action Fund – Africa UAFA Naïrobie Kenya
03 Mois Du 11 Mars au 11 Juin 2011 Région Centrale (Sokodé) 5000
PROJET DE SUBVENTION SUR LE SIDA DANS LA REGION DES PLATEAUX ET FORMATION DES PARA JURISTES
African Women’s Développement Fund AWDF Accra Ghana
12 mois De Mais 2011 à Avril 2012 Région des Plateaux (Atakpamé) 8000
MESURE POUR LA PROMOTION DU LEADERSHIP DES FEMMES SEROPOSITIVES DANS LE PROCESSUS DE LA LUTTE CONTRE LE VIH A TRAVERS LE RESPECT DES DROITS DES FEMMES SEROPOSITIVES DU TOGO
National Endowmen Democracy
03 mois du 1er Octobre au 31 Décembre 2011 Région des Plateaux (Atakpamé) 4471
TOTAL GENERAL DES SUBVENTIONS REÇUES US $ 17471
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 04/01/2012 11:08:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE DU TOGO -> ASSOCIATION INSCRITE AU ROA VIABLE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.