REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
12 millions de personnes exposées à l’insécurité alimentaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> Droit de l'homme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 14/02/2012 09:23:51    Sujet du message: 12 millions de personnes exposées à l’insécurité alimentaire Répondre en citant

Sahel : 12 millions de personnes exposées à l’insécurité alimentaire



Plusieurs pays de la bande sahélienne ont enregistré de très mauvaises récoltes, dues à la sécheresse. L’insécurité alimentaire menace 12 millions de personnes. Le Secours Catholique se mobilise, ainsi que les Caritas des pays concernés.


Plus de 5 millions de Nigériens sont affectés par la crise alimentaire, 2,9 millions de personnes au Mali et 700 000 en Mauritanie. Par ailleurs, « au Tchad et en Mauritanie, il y a un déficit céréalier de plus de 50 % comparé à l’année dernière », a prévenu Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation. L’insuffisance des pluies en 2011 et leur irrégularité ont eu des conséquences dramatiques sur les récoltes. « La saison sèche arrivera plus tôt et durera plus longtemps que d’habitude. Cela laissera le Sahel fortement dépendant des importations alimentaires, qui devront être acquises à des prix très élevés sur le marché international, prédit Olivier de Schutter. Nous ne devons pas attendre que les gens meurent de faim pour agir. Le monde doit réagir immédiatement pour éviter une crise à grande échelle. » Selon les humanitaires, cette crise alimentaire serait pire que celle de 2010 qui a laissé des millions de personnes souffrant de la faim.
123,5 millions d’euros d’aide européenne

La Commission européenne a décidé de porter à 123,5 millions d’euros son aide et a appelé la communauté internationale à suivre son exemple. Un appel relayé par le pape Benoît XVI qui a demandé à cette dernière de se pencher sérieusement sur « l’extrême pauvreté des populations des pays du Sahel ». D’après les ONG, les populations les plus menacées par une crise alimentaire sont celles du Niger, du Tchad, de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Mali. Mais le Sénégal et la Gambie sont également exposés.
Conflit dans le nord du Mali

Au Mali, le conflit qui oppose les rebelles touaregs et les forces maliennes dans le nord du pays, rend le travail des humanitaires plus difficile, contraignant même certains d’entre eux à quitter la région. Toutefois, Caritas Mali, partenaire du Secours Catholique, poursuit ses actions. Elle fournit depuis début février un appui céréalier de plus de 2 900 tonnes de céréales à plus de 116 000 personnes affectées par la crise. Cette aide se poursuivra jusqu’en juillet afin de permettre aux familles de survivre en attendant la prochaine récolte.

Par ailleurs, l’association prévoit de doter 109 greniers avec 304 tonnes de céréales dans le cadre de la prévention. « La priorité à l’heure actuelle est l’achat des céréales et des semences avant que celles-ci ne deviennent introuvables sur les marchés ou hors de portée. En effet, la disponibilité des céréales nous inquiète à plus d’un titre », avertit Caritas Mali. Le Secours Catholique prévoit de soutenir l’association dans ses programmes d’aide et lui fournira bientôt une aide financière. Une spécialiste des urgences humanitaires au Secours Catholique se rendra du 23 au 25 février à Bamako afin de rencontrer les principaux acteurs des Caritas sur la question de la crise alimentaire récurrente au Sahel.
Argent contre nourriture ou travail

Au Niger, où 5,5 millions de personnes sont menacées de faim, d’après le gouvernement, le nombre de villages à risque d’insécurité alimentaire modéré ou sévère est estimé à 6 981, soit 62,5 % des villages du Niger et 36,9 % de la population. CADEV-Niger, la Caritas locale, proposera, de mars à juin, des activités de cash-for-work et de food-for-work (autrement dit, des travaux rémunérés d’argent, pour le premier et, de nourriture pour le deuxième), dans certaines zones selon leur niveau d’approvisionnement des marchés céréaliers. CADEV-Niger distribuera à partir de mai des semences et autres intrants agricoles ainsi que des aliments pour le bétail. Enfin de juillet à septembre, l’association fera des distributions gratuites de vivres.
Tendance à la hausse des prix

Au Burkina Faso, les petits agriculteurs doivent faire face à une baisse des récoltes de 14 %, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). Environ 65 % du territoire national a été classé en zone à risque d’insécurité alimentaire au mois de décembre. Les résultats prévisionnels de la campagne agricole 2011-2012 indiquent une baisse de 16 % part rapport à celle de 2010-2011 et indiquent un taux de couverture de la demande potentielle à seulement 51 %. Aucune région ne présente de prévalence de malnutrition atteignant le seuil d’urgence de l’OMS, toutefois les spécialistes prévoient une dégradation rapide de la situation alimentaire dans les zones à risque. Bien que les stocks soient disponibles, la tendance à la hausse des prix risque d’impacter les régions vulnérables. OCADES, la Caritas nationale, constitue depuis décembre des stocks de prévention au niveau des diocèses. Par ailleurs, elle fournit un appui aux producteurs en équipement agricole.

Les agences internationales estiment l’aide nécessaire à environ 550 millions d’euros pour soutenir les populations vulnérables. « Les donateurs ont pourvu une aide de 102 millions d’euros et des activités de secours ont déjà lieu. Toutefois nous avons besoin de plus de ressources pour prévenir une crise à grande échelle », avertit le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

(Avec AFP et Reliefweb)
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 14/02/2012 09:23:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE BURKINA FASO -> Infos sur le pays -> Droit de l'homme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.