REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE
Le forum du répertoire des ong/association humanitaire permet a des volontaires de partir sur des missions humanitaires avec des ong fiables!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche personnalisée


 MESSAGE DU JOUR 
Nouveau site visiter le site du répertoire des iles d'AFRIQUE http://www.repertoireilesafrique.com/
Le CICR préconise le suivi des soins de santé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE SENEGAL -> Infos sur le pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
administrateur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 3 681
genre: masculin
Point(s): 2
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 30/04/2012 09:28:54    Sujet du message: Le CICR préconise le suivi des soins de santé Répondre en citant

Le CICR préconise le suivi des soins de santé dans les zones de conflit
societe »

Dakar 29 avr (APS) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) veut avoir un dialogue soutenu avec les éléments armés des zones de conflit, pour que les soins de santé soient régulièrement assurés aux populations de ces localités, a annoncé dimanche à Dakar l’un de ses représentants au Sénégal, Paul Henri Arni.

L’insécurité qui prévaut dans de nombreuses régions du monde fait que des personnes blessées ou malades ne reçoivent pas l’attention médicale à laquelle ils ont droit’’, a expliqué M. Arni, chef du projet ‘’Les soins de santé en danger’’ au CICR.
Lors de sa 31ème conférence internationale, en 2011, le CICR avait souligné la nécessité d’assurer régulièrement des soins de santé aux populations vivant dans les zones de conflit, a-t-il rappelé lors d’un point de presse, au siège de la Délégation régionale de l’organisation humanitaire, à Dakar.
Le CICR s’est donné un délai de quatre ans, à compter de sa 31ème conférence internationale de 2011, ‘’pour réfléchir aux moyens de mettre fin à la violence contre les soins de santé’’, a-t-il indiqué.
Le dialogue avec les éléments armés dans les zones en conflit est l’un des piliers de cette politique de l’organisation humanitaire, selon Paul Henri Arni. Le CICR veut faire de la ‘’mobilisation autour de cette problématique humanitaire’’, a-t-il dit.
Cette politique devant assurer le suivi des soins de santé fera l’objet d’une série de conférences à Dakar, qui verront la participation d’experts gouvernementaux et de la société civile des pays sous tutelle de la Délégation régionale du CICR, a-t-il annoncé. La base du CICR à Dakar couvre le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau et le Sénégal.
Des témoignages d’agents de santé, des contributions d’experts et des expositions nourriront la réflexion ‘’dans une perspective ouest-africaine’’ de prise en charge des besoins de santé dans les zones de conflit, selon le chef du projet ‘’Les soins de santé en danger’’.
Les soins de santé sont parfois ‘’une question de vie ou de mort pour des milliers de personnes : un personnel de santé ne pouvant pas rejoindre son lieu de travail lorsque des affrontements ont lieu en zone urbaine, secouristes retardés aux points de contrôle, soldats ou rebelles pénétrant de force dans un hôpital à la recherche d’ennemis, ambulances et centres médicaux pris pour cible’’, a-t-il relevé.
Le CICR veut mener la concertation au niveau national, régional et mondial, sur les obstacles aux soins de santé, dans les zones de conflit.
L’objectif, pour l’organisation humanitaire, est de réduire le nombre d’attaques des personnels de santé et des structures de santé, selon M. Arni. La Somalie, la République démocratique du Congo (RDC), le Soudan et le Mali seront étudiés par l’organisation humanitaire, parce qu’étant des zones de conflit, avec ‘’des problèmes graves de violation et de non-respect des missions médicales’’, a-t-il indiqué.
Mais, ce problème n’est pas propre à l’Afrique, a-t-il précisé, ajoutant que c’est un phénomène global, qui a cours dans presque tous les conflits armés.
‘’On veut le traiter de manière globale avec un haut degré de précision, parce que le CICR ne veut pas juste produire une documentation supplémentaire ou des recommandations qui restent lettre morte. Il souhaite que ces recommandations soient’’ appliquées, a-t-il dit.
Les universités et les armées seront impliquées dans cette politique du CICR, a indiqué Paul Henri Arni.
ADL/ESF
_________________
Infos: nouveau site répertoire des iles d'Afrique
http://repertoireilesafrique.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 30/04/2012 09:28:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    REPERTOIRE ONG/ASSOCIATION HUMANITAIRE AFRIQUE Index du Forum -> REPERTOIRE ASSOCIATION HUMANITAIRE SENEGAL -> Infos sur le pays Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.